Ecoutez Radio Sputnik
Economie

Ukraine: risque d'un second Tchernobyl (experts)

Economie
URL courte
07100

L'Ukraine risque d'être le théâtre d'une catastrophe comparable à celle de Tchernobyl si ses centrales nucléaires de conception soviétique utilisent du combustible américain, a déclaré l'Union internationale des vétérans du nucléaire civil.

L'Ukraine risque d'être le théâtre d'une catastrophe comparable à celle de Tchernobyl si ses centrales nucléaires de conception soviétique utilisent du combustible américain, a déclaré vendredi l'Union internationale des vétérans du nucléaire civil.

Les experts du nucléaire civil ont qualifié d'"irresponsable et cynique" la décision de Kiev de proroger jusqu'à 2020 l'accord entre le groupe Energoatom, opérateur des quatre centrales nucléaires du pays, avec la société américaine Westinghouse sur la livraison de combustible pour trois réacteurs nucléaires ukrainiens. 

"Cette décision est cynique parce qu'elle a été prise à la veille du 28e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, qui a été elle-aussi le résultat d'une expérience irresponsable sur un réacteur en service. On met en danger la vie et la santé de millions de gens en Ukraine et dans l'ensemble de l'Europe pour des raisons politiques", ont noté les atomistes dans leur déclaration.

L'Ukraine a enregistré des problèmes de fonctionnement des ensembles de cartouches TBC-W en 2012 et 2013, lors de travaux d'entretien à la centrale nucléaire Ukraine du Sud. Les problèmes étaient provoqués par une défaillance technique du combustible de Westinghouse. Le préjudice porté par ces incidents à l'ukrainien Energoatom pourrait atteindre 175 millions de dollars.

"C'est un miracle que la centrale nucléaire Ukraine du Sud ait évité un accident provoqué par l'utilisation de ce combustible", indiquent les experts.

L'Ukraine compte quatre centrales nucléaires - Zaporojie, Khmelnitski, Rovno et Ukraine du Sud - d'une puissance totale de 13,835 GW, soit plus de la moitié de la puissance de toutes les centrales électriques du pays.

Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
Grands titres