Ecoutez Radio Sputnik
Economie

South Stream: l'Italie soutient toujours le projet

Economie
URL courte
Le gazoduc South Stream (381)
0100

L'Italie continuera d'apporter son soutien au projet de gazoduc russe South Stream destiné à acheminer du gaz russe en Europe, a déclaré à Rome la ministre italienne du Développement économique Federica Guidi.

L'Italie continuera d'apporter son soutien au projet de gazoduc russe South Stream destiné à acheminer du gaz russe en Europe, a déclaré mardi à Rome la ministre italienne du Développement économique Federica Guidi.

"L'Italie soutient la construction du gazoduc South Stream. Ce projet reste stratégique pour notre pays et l'ensemble de l'Europe. Nous le soutiendrons conformément aux normes européennes", a indiqué Mme Guidi.

Selon elle, Rome appuie également l'élaboration par la Commission européenne d'un plan alternatif appelé à garantir la sécurité énergétique de l'Europe compte tenu de la situation en Ukraine.

Une réunion des ministres de l'Energie et du Développement économique du G7 a pris fin mardi à Rome. Les ministres ont adopté un communiqué appelant à diversifier les sources d'énergie compte tenu de la situation en Ukraine. 

La semaine dernière, le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak a déploré que la Commission européenne s'oppose à la réalisation du projet de South Stream. Le parlement européen a appelé l'UE à la mi-avril à adopter des sanctions contre les sociétés énergétiques russes présentes sur le marché européen et à arrêter la construction du pipeline de gaz South Stream en réaction aux événements en Ukraine.

D'une capacité de 63 milliards de m³ de gaz, le gazoduc South Stream est appelé à diminuer la dépendance des fournisseurs et des consommateurs vis-à-vis des pays transitaires, en l'occurrence l'Ukraine. Une partie du pipeline passera par le fond de la mer Noire, dans les eaux territoriales turques, et reliera le littoral russe au littoral bulgare.

Le gazoduc, qui comprendra quatre conduites de 15,75 milliards de m³ chacune, doit entrer en service au premier trimestre de 2016 pour atteindre sa pleine capacité en 2018. 

Dossier:
Le gazoduc South Stream (381)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
Grands titres