Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Visite de Poutine en Chine: contrat gazier signé en cas d'entente sur le prix

    Economie
    URL courte
    Poutine en Chine (2014) (33)
    0 0 0
    S'abonner

    Le groupe énergétique russe Gazprom et la China National Petroleum Corporation (CNPC) signeront un contrat gazier lors de la visite du président Vladimir Poutine en Chine, le 20 mai, s'ils parviennent d'ici là à s'entendre sur le prix, a annoncé jeudi le site d'information SINA, citant le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Cheng Guoping.

    Le groupe énergétique russe Gazprom et la China National Petroleum Corporation (CNPC) signeront un contrat gazier lors de la visite du président Vladimir Poutine en Chine, le 20 mai, s'ils parviennent d'ici là à s'entendre sur le prix, a annoncé jeudi le site d'information SINA, citant le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Cheng Guoping.
     
    "A l'heure actuelle, les sociétés des deux pays négocient à Moscou le prix du gaz qui doit être livré à la Chine. Si elles parviennent à s'entendre, elles signeront officiellement un contrat en présence des dirigeants des deux pays lors de la visite de Vladimir Poutine en Chine", a déclaré M. Guoping.
     
    Le diplomate a rappelé que les parties s'étaient mises d'accord sur toutes les clauses du contrat, à l'exception des prix du gaz.
     
    En mars 2013, Gazprom et CNPC ont signé un mémorandum d'entente sur le projet de livraison de gaz vers la Chine via une ramification orientale du gazoduc Iakoutie-Khabarovsk-Vladivostok baptisé Power of Siberia. Le PDG de Gazprom, Alexeï Miller, a alors fait savoir que le conglomérat russe pourrait recevoir de la Chine un acompte gagé sur ces livraisons qui doivent débuter en 2018. Prévus au départ à 38 milliards de mètres cubes par an, les volumes de gaz fournis à la Chine pourraient atteindre avec le temps 60 milliards de mètres cubes.

    Dossier:
    Poutine en Chine (2014) (33)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik