Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Gaz/prépaiement: Gazprom coupera les livraisons si Kiev ne paie pas

    Economie
    URL courte
    Conflit gazier russo-ukrainien (130)
    0 0 0

    Si Kiev ne réalise pas de prépaiement pour le gaz russe en juin, seule la quantité nécessaire à l'Europe sera livrée à la frontière russo-ukrainienne, a annoncé lundi le PDG de Gazprom Alexeï Miller dans une interview accordée à la chaîne télévisée Rossia.

    Si Kiev ne réalise pas de prépaiement pour le gaz russe en juin, seule la quantité nécessaire à l'Europe sera livrée à la frontière russo-ukrainienne, a annoncé lundi le PDG de Gazprom Alexeï Miller dans une interview accordée à la chaîne télévisée Rossia.

    "S'il s'avère que l'Ukraine ne réalise pas le prépaiement pour le gaz au mois de juin, la Russie ne lui livrera que ce qu'elle aura acheté (c'est-à-dire rien, ndlr). Concernant le gaz destiné à l'Europe, il sera livré à la frontière russo-ukrainienne dans les quantités convenues", a indiqué le responsable, ajoutant qu'en cas de "disparition du gaz sur son chemin en Ukraine", toute la responsabilité reposerait sur Kiev.

    "La Cour d'arbitrage de Stockholm ne sera d'aucun secours. Car les problèmes de paiement ne concernent pas Gazprom et le groupe Naftogaz Ukraine. C'est le problème de l'Ukraine, de son économie.  L'Ukraine est en banqueroute", a constaté le président de Gazprom commentant la menace de Kiev de saisir la cour d'arbitrage de Stockholm.

    La dette de l'Ukraine pour le gaz russe s'élève à 3,5 milliards de dollars. Kiev refuse de régler cette dette tant que Gazprom maintient le prix du gaz pour l'Ukraine à 485 dollars les 1.000 mètres cubes. Ce prix est appliqué depuis l'annulation, en avril dernier, de tous les rabais antérieurement consentis sur le prix contractuel du gaz russe.

    Le groupe russe Gazprom a officiellement notifié à la société gazière ukrainienne Naftogaz sa décision de passer au système de prépaiement et a émis une facture pour juin. Kiev est tenu de régler cette dernière avant le 2 juin. A partir du 3 juin, la compagnie ukrainienne ne recevra du gaz pour ses consommateurs intérieurs que dans les volumes payés d'avance.

    Dossier:
    Conflit gazier russo-ukrainien (130)

    Lire aussi:

    Nord Stream 2: le président ukrainien dénonce une vengeance de Moscou
    Gaz: la Slovaquie ferme le robinet vers l’Ukraine
    Gaz russe: quels avantages pour l’Europe?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik