Ecoutez Radio Sputnik
    Une station de compression

    Yamal LNG: le projet menacé par d'éventuelles sanctions US

    © Sputnik . Ivan Rudnev
    Economie
    URL courte
    Sanctions contre la Russie (826)
    0 19

    La réalisation du projet Yamal LNG pourrait être entravée si les Etats-Unis limitent l'exportation de technologies de pointe destinées à l'industrie pétrogazière russe, a déclaré au Financial Times Yves-Louis Darricarrère, directeur général du groupe français Total qui détient 20% des parts dans ce projet.

    La réalisation du projet Yamal LNG pourrait être entravée si les Etats-Unis limitent l'exportation de technologies de pointe destinées à l'industrie pétrogazière russe, a déclaré au Financial Times Yves-Louis Darricarrère, directeur général du groupe français Total qui détient 20% des parts dans ce projet.

    "Nous avons besoin des technologies américaines, c'est pourquoi nous souhaitons la coopération et non la confrontation", a indiqué M.Darricarrère.

    Le projet Yamal LNG prévoit la construction d'une usine de liquéfaction de gaz naturel d'une capacité de 16,5 millions de tonnes de GNL qui sera alimentée par le gisement de Yuzhny Tambei. Les opérateurs du projet envisagent en outre de mettre en place d'ici 2016 un terminal maritime de GNL et un aéroport à Sabetta (nord-est de la péninsule de Yamal) et une flottille de méthaniers de classe arctique. Le coût total du projet se monte à 26,9 milliards de dollars.

    Mercredi dernier, le président du principal producteur de gaz privé russe Novatek Leonid Mikhelson a déclaré que les sanctions décrétées contre la Russie par les pays occidentaux sur fond de crise ukrainienne ne se sont pas répercutées sur les investissements dans le projet.

    Cependant, selon M.Darricarrère, les éventuelles sanctions frappant l'exportation de technologies occidentales en Russie pourraient constituer un important obstacle à la réalisation du projet Yamal LNG.

    Suite au rattachement de l'ex-république ukrainienne de Crimée à la Fédération de Russie, les Etats-Unis et l'Union européenne ont adopté des sanctions à l'encontre de plusieurs politiques, entrepreneurs et sociétés russes. Les Etats-Unis menacent d'étendre leurs sanctions contre Moscou en imposant notamment des restrictions sur les exportations de technologies pétrogazières vers la Russie.

    Dossier:
    Sanctions contre la Russie (826)

    Lire aussi:

    Projet gazier Yamal: «Total fait entrer la France dans le XXIe siècle multipolaire»
    Plusieurs banques européennes rejoindront le projet gazier russe Yamal LNG
    Yamal, le gaz russe à l’épreuve des intérêts américains
    Tags:
    gaz naturel liquéfié (GNL), gaz, Yamal LNG, Total, Yves-Louis Darricarrère, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik