Ecoutez Radio Sputnik
    Economie

    Pièces de titane russes pour Boeing: le contrat prolongé jusqu'à 2022

    Economie
    URL courte
    0 38 0 0

    Le numéro un mondial du titane VSMPO-Avisma (Russie) et l'avionneur américain Boeing ont prolongé jusqu'à la fin de 2022 le contrat sur la production de pièces de titane pour les avions commerciaux de Boeing, ont rapporté les deux sociétés.

    Le numéro un mondial du titane VSMPO Avisma (Russie) et l'avionneur américain Boeing ont prolongé jusqu'à la fin de 2022 le contrat sur la production de pièces de titane pour les avions commerciaux de Boeing, ont rapporté lundi les deux sociétés.

    "Nous apprécions cette coopération et envisageons d'augmenter la production et même d'intensifier notre collaboration dans la fabrication de produits à un degré de façonnage élevé", a indiqué le directeur général de VSMPO Avisma, Mikhaïl Voïevodine.

    "Nous avons fait un pas important vers l'élargissement de notre partenariat mutuellement avantageux. VSMPO est un partenaire fiable et précieux de Boeing depuis des années et nous comptons poursuivre notre coopération", a pour sa part déclaré Sergueï Kravtchenko, président de Boeing Russia.
    VSMPO Avisma assure 40% des besoins de Boeing en titane.

    Boeing a signé son premier contrat de livraison de titane avec VSMPO Avisma en 1994. En 2010, les deux sociétés ont signé leur premier contrat à long terme qui a été prolongé jusqu'à 2020 en novembre dernier.

    VSMPO Avisma achète beaucoup de titane ukrainien et risque en outre d'être frappée de sanctions américaines en raison de la position de Moscou à l'égard de l'Ukraine. Mais selon M.Kravtchenko, pour le moment rien ne menace la coopération russo-américaine dans ce domaine. 

    Profondément intégré dans l'industrie aérospatiale mondiale, le groupe VSMPO-Avisma est le plus gros producteur mondial de lingots et de produits semi-finis en titane. Parmi ses partenaires figurent plus de 300 sociétés dans 48 pays du monde, dont Boeing, Airbus, Snecma, General Electric et Rolls-Royce.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Grands titres