Economie
URL courte
Gazoduc Turkish Stream (101)
0 111
S'abonner

Le groupe gazier russe Gazprom et la compagnie turque Botas présenteront d'ici une semaine un plan conjoint de construction du gazoduc sous-marin russo-turc qui sera mis en service fin 2016, a annoncé Gazprom.

Le groupe gazier russe Gazprom et la compagnie turque Botas présenteront d'ici une semaine un plan conjoint de construction du gazoduc sous-marin russo-turc qui sera mis en service fin 2016, a annoncé mardi Gazprom.

"Gazprom se chargera de la partie sous-marine du projet. Les deux pays construiront ensemble les installations de transport de gaz sur le territoire turc (…). Gazprom et Botas élaboreront d'ici une semaine un calendrier des travaux principaux prévus par le projet", a communiqué Gazprom à l'issue d'une rencontre du PDG du groupe, Alexeï Miller, avec le ministre turc de l'Energie Taner Yildiz.

Moscou a annoncé le 1er décembre dernier qu'il renonçait à la réalisation du projet de gazoduc South Stream, qui devait relier la Russie à l'Europe sous la mer Noire. Le président russe Vladimir Poutine a expliqué cette décision par la position hostile de l'Union européenne. 

Moscou a décidé de construire un deuxième gazoduc sous-marin entre la Russie et la Turquie, qui serait baptisé Turkish Stream, et de mettre en place un hub gazier à la frontière turco-grecque pour les consommateurs européens. M.Miller a informé le vice-président de la Commission européenne chargé de l'Energie Maros Sefcovic que le gaz russe destiné à l'Europe passerait par la Turquie au lieu de l'Ukraine.

Dossier:
Gazoduc Turkish Stream (101)

Lire aussi:

Alerte en Algérie après la réapparition du poisson lièvre
La journée des câlins «dégénère» sur le plateau de TPMP d’Hanouna - vidéo
Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec des symptômes du coronavirus
Tags:
Gazprom
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik