Economie
URL courte
Chute des prix du pétrole (2016) (171)
0 61
S'abonner

Suite à la chute des prix du pétrole, certains pays pourraient réduire les subsides accordés à la production d'énergies fossiles afin d’investir dans des secteurs plus rentables et des programmes ciblés, selon un communiqué du G20 Finances.

La chute des cours du pétrole pourrait contraindre certains pays à réviser leur politique fiscale afin de réduire les dépenses inefficaces, indique le communiqué adopté mardi à l'issue de la rencontre des ministres des Finances et des gouverneurs des Banques centrales du G20 à Istanbul. 

"Nous soulignons que la chute des prix du pétrole amènera certains pays à une révision probable de leur politique fiscale. Nous saluons le comportement de ces pays qui ont utilisé la baisse actuelle des cours du brut pour réduire davantage les subsides inefficaces (pour les énergies fossiles) au profit d'investissements et de meilleurs transferts ciblés", lit-on dans le document.

Dossier:
Chute des prix du pétrole (2016) (171)

Lire aussi:

G20: Moscou met en garde contre les conséquences de la baisse du pétrole
Pétrole: la Russie risque de perdre jusqu'à 41,3 mds EUR
Chute du pétrole: les compagnies énergétiques et les banques dans la tourmente (médias)
Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Tags:
pétrole, G20
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook