Economie
URL courte
0 424
S'abonner

L'Afrique perd chaque année des milliards de dollars suite aux privilèges fiscaux accordés aux sociétés internationales opérant sur le continent.

Les sociétés internationales opérant en Afrique ne paient pas intégralement leurs impôts, ce qui prive chaque année les pays africains de milliards de dollars de revenus, a déclaré Winnie Byanyima, directrice de la confédération internationale Oxfam créée pour combattre l'injustice et la pauvreté.

"L'Afrique perd des milliards de dollars suite à la fraude des sociétés internationales qui privent les gouvernements africains de revenus vitaux en omettant de payer intégralement les impôts", a annoncé Mme Byanyima citée par l'agence allemande DPA.

Selon Oxfam, pour accepter de s'implanter en Afrique, ces sociétés réclament des facilités fiscales. De la sorte, six grandes entreprises minières étrangères basées en Sierra Léone bénéficient de réductions fiscales de 59%, ce qui équivaut au budget national de ce pays.

Au cours des 30 dernières années, l'Afrique a subi un manque à gagner d'environ 1.400 milliards de dollars, ce qui représente une somme deux fois supérieure au montant de l'aide apportée pendant la même période aux pays africains et quatre fois supérieure à la dette extérieure du continent.

Lire aussi:

Les leaders d'Afrique et d'Asie prônent un nouvel ordre économique mondial
Pourquoi les révolutions de couleur de la CIA échouent-elles en Afrique noire?
Malgré les avertissements, un tiers des Français prévoient de «partir» pour Noël
Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Tags:
fraude fiscale, Oxfam, Afrique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook