Economie
URL courte
0 964
S'abonner

Selon le contrat, le groupe russe livrera un milliard de tonnes de gaz naturel liquéfié par an en France pendant 23 ans.

La société russe Novatek Gas&Power, filiale à 100% du groupe Novatek, et le groupe français ENGIE (ex-GDF Suez) ont signé un contrat à long terme sur la livraison de gaz naturel liquéfié à partir du projet Yamal LNG, a annoncé Novatek dans un communiqué.

Gisement de Tambei du Sud
© Sputnik . Mikhail Voskresensky

"Aux termes du contrat "Free On Board" (FOB) conclu pour une période de 23 ans, Novatek Gas&Power livrera à partir de 2018 un milliard de tonnes de gaz naturel liquéfié par an à Montoir-de-Bretagne, a indiqué Novatek.

Selon un communiqué de presse diffusé par ENGIE, "14 cargaisons seront livrées chaque année par les méthaniers brise-glace de Yamal LNG au terminal de Montoir-de-Bretagne, situé sur la côte atlantique française. Novatek transfèrera le GNL sur les navires de la flotte d'ENGIE".

Le projet Yamal LNG, dont Novatek possède 60%, est le premier projet de liquéfaction de gaz naturel de cette taille au-delà du cercle arctique. Il prévoit la construction d'une usine de liquéfaction de gaz naturel, l'une des plus grandes monde, qui devrait démarrer en 2017. D'une capacité de 16,5 millions de tonnes de GNL, l'usine qui sera alimentée par le gisement de Yuzhny Tambei. Le coût total du projet atteint 26,9 milliards de dollars.

Lire aussi:

Gaz: le chinois CNPC rachète 20% du projet russe Yamal LNG
Journal: la Chine aidera Total à contourner les sanctions antirusses
Un astéroïde géant fonce droit sur la Terre
«Nicole Belloubet a menti»: Montpellier porte plainte contre la garde des Sceaux
Tags:
gaz naturel liquéfié (GNL), Yamal LNG, ENGIE (ex-GDF Suez), Novatek, France, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik