Ecoutez Radio Sputnik
    Gazoduc

    Gaz pour la Chine: Pékin et Moscou pourraient se passer du dollar

    © Sputnik . Gazprom
    Economie
    URL courte
    4840
    S'abonner

    La Russie et la Chine pourraient utiliser leurs devises nationales pour régler les livraisons de gaz via l'"itinéraire occidental", le contrat d'achat/vente n'étant toutefois pas encore signé.

    Le russe Gazprom et le chinois CNPC (China National Petroleum Corporation) pourraient régler les livraisons de gaz via l'"itinéraire occidental" en roubles et en yuans, a annoncé mardi la PDG de Gazprom export Elena Bourmistrova.

    "Comme le contrat d'achat/vente n'est pas encore signé, la monnaie du financement n'est pas encore choisie. Quoi qu'il en soit, aussi bien Pékin que Moscou sont en négociations avancées sur d'éventuels règlements en yuans et en roubles respectivement", a déclaré Mme Bourmistrova devant les journalistes.

    Le 8 mai dernier, Gazprom et CNPC ont signé le contrat fixant les principales conditions des livraisons de gaz naturel russe en Chine via l'"itinéraire occidental". Le document prévoit la livraison en Chine de 30 milliards de mètres cubes de gaz par an, provenant des gisements en Sibérie Occidentale. Ces livraisons devraient être effectuées grâce au gazoduc Altaï.

    Lire aussi:

    La Russie a assez de gaz pour l'Europe et la Chine (Poutine)
    La Russie fournira du gaz à la Chine à partir de 2019 (Gazprom)
    Gaz russe pour la Chine: projets Force de la Sibérie et Altaï
    Tags:
    CNPC, Gazprom, Elena Bourmistrova, Sibérie, Chine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik