Economie
URL courte
8355
S'abonner

L'agence de notation Standard & Poor's (S&P) a abaissé la note de l'Union européenne de stable à négative, rapporte The Financial Times citant le communiqué publié lundi.

L'agence justifie sa décision par la crise grecque ainsi que par un risque de voir le Royaume-Uni quitter l'UE suite au référendum annoncé pour 2016.

"Le fait que l'Union européenne puise de manière répétée dans ses fonds pour aider des Etats membres financièrement à hauts risques (plus récemment la Grèce) sans que ceux-ci n'aient d'apport est une des raisons de cette décision", justifie S&P.

S&P prend également en considération la perspective négative de la note de crédit des plus grands pays membres de l'UE, notamment le Royaume-Uni et la France. En outre, l'UE offre à ses membres des prêts à haut risque, estime S&P.

L'UE pourrait donc voir sa note AA+ également dégradée. Cependant, S&P n'exclut pas que l'UE réalisera un plan de relance économique présenté fin 2014 par le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et destiné à mobiliser 315 milliards d'euros d'investissements en trois ans.

Lire aussi:

FMI: la Grèce en défaut de paiement
Grèce: arriéré ou défaut?
BRICS: après la banque d’investissement, une station spatiale et une agence de notation?
«C'est de la…»: le chef sortant du Pentagone se lâche en parlant du chasseur F-35
Tags:
Standard & Poor's, Jean-Claude Juncker, Grèce, France, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook