Economie
URL courte
8406
S'abonner

Un économiste décrit le schéma qui permet au gouvernement ukrainien de faire des déclarations retentissantes sur ses succès économiques alors que le pays est au bord du gouffre.

Au lieu de s'occuper de l'économie, les autorités de l'Ukraine s'amuse à brouiller les pistes, estime l'économiste ukrainien Alexandre Okhrimenko. A titre d'exemple, il cite leurs déclarations contradictoires.

« Tantôt elles affirment que le déficit budgétaire les empêche d'augmenter les salaires et les retraites, tantôt elles se vantent d'un excédent budgétaire dû à leurs réformes », souligne-t-il.

Comment expliquer ce paradoxe?

D'après les données officielles, le budget national ukrainien affiche un déficit de 2,1 milliards de hryvnias (88 millions d'euros), alors que le budget cumulé de l'Ukraine, qui réunit les budgets nationaux et locaux, affiche, lui, un excédent de plus de 12 millions de hryvnias (500 000 euros). Ce qui ne peut que paraître étrange.

C'est là le mérite du gouvernement Iatseniouk dans la lutte contre le déficit budgétaire, souligne M. Okhrimenko. L'explication est simple: le budget cumulé de l'Ukraine inclut les budgets locaux des régions de Lougansk et de Donetsk. Comme une partie de ces régions est couverte par la zone d'opération militaire contre les insurgés et qu'il est impossible d'y organiser un travail normal du Trésor, leur budget peut être présenté comme excédentaire.

« Il s'agit d'un excédent virtuel, d'ailleurs l'ensemble du budget national de 2015 peut être considéré comme tel », estime l'expert.

En 2015, grâce aux manipulations liées aux nouveaux impôts et à la dévaluation, le gouvernement Iatseniouk est parvenu à soutirer aux Ukrainiens 33% de fonds de plus qu'en 2014 pour combler le budget, affirme l'économiste.

L'Ukraine est aujourd'hui au seuil d'un défaut de paiement. Le chômage grimpe, le cours de la monnaie nationale a été divisé par trois en un an. Le salaire moyen dans le pays est de 160 dollars US, l'un des plus bas niveaux en Europe. Près de 70% des personnes interrogées se sont dites mécontentes de leur niveau de vie, estimant que le pays « suit un mauvais chemin ».

Lire aussi:

L’Ukraine racontera sa «Vérité sur la Crimée»
La monnaie ukrainienne sera subdivisée en 100 roubles?
Hackers: Kiev multipliera ses dépenses militaires par 2,5
Les créanciers internationaux réclament plus de 7 mds EUR à Kiev
Tags:
budget, Alexandre Okhrimenko, Arseni Iatseniouk, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook