Ecoutez Radio Sputnik
    Récolte de blé en Russie

    La Russie évince les Etats-Unis sur le marché du blé

    © Sputnik . Andrei Iglov
    Economie
    URL courte
    4823

    Les fournisseurs russes profitent de la situation sur le marché monétaire et de la baisse des prix de transport pour saper les positions de leurs concurrents.

    Les céréales russes de bonne qualité et à des prix de 16% inférieurs aux prix américains font que plusieurs pays importateurs de blé préfèrent désormais la Russie aux Etats-Unis, rapporte l'agence Bloomberg.

    "Les Etats-Unis perdent leur position dominante sur le marché global depuis deux décennies, alors que la région de la mer Noire (qui comprend entre autres la Russie et l'Ukraine-ndlr.) augmente ses livraisons de céréales. Les acheteurs traditionnels de blé américain achètent de plus en plus souvent des céréales en Russie", note l'agence.

    La récente chute du rouble a permis de rendre les produits exportés russes plus compétitifs à l'étranger. 

    "Il est évident que le prix est le facteur le plus important. La région de la mer Noire propose du blé de bonne qualité à des prix bon marché, alors que prix américains sont trop élevés pour être justifiés", estime Amy Reynolds, économiste au sein du Conseil international des céréales (IGS) à Londres.

    Les céréales américaines ont toujours représenté 90% du blé importé par l'Egypte, le premier importateur mondial de céréales. Mais en 2014, les Etats-Unis n'ont représenté que 7% des importations égyptiennes et la part de la Russie a atteint 25%, a annoncé l'Autorité générale égyptienne de l'approvisionnement en produits de base (GASC). 

    "Le blé russe est beaucoup moins cher. Les importations de céréales russes ne cesseront de croître. La société rurale du Nigeria ne peut pas se permettre d'acheter des produits faits de blé américain", a déclaré Gafai Ibrahim Usman, chargé d'affaires de l'ambassade du Nigeria à Moscou.

    Le Nigeria, plus grande économie du continent africain et ancien importateur numéro un de blé américain, a réduit d'environ 50% ses achats de céréales aux Etats-Unis ces cinq dernières années. La région de la mer Noire représente 17% des importations nigérianes contre 1% en 2013, selon le ministère américain de l'Agriculture.

    Les importations mexicaines de céréales américaines ont diminué de 7,5% en 2014. La région de la mer Noire a augmenté sa présence sur le marché mexicain de 0% à 12% en deux ans.

    Selon les prévisions du ministère américain de l'Agriculture, la Russie exportera une quantité record de 23 millions de tonnes de blé en 2015, se situant au second rang derrière les Etats-Unis (25,2 millions de tonnes). La part des Etats-Unis sur le marché mondial des céréales a chuté de 30% en 2008 à 16% en 2014.

    Le marché mondial du blé est organisé en plusieurs zones: les régions de la mer Noire et l'Europe fournissent des céréales aux clients importants au Proche-Orient et en Afrique du Nord, les Etats-Unis et le Canada occupent les premières places sur le marché de l'Amérique latine et l'Australie vend des céréales à la plupart des pays d'Asie.


    Lire aussi:

    La Crimée commence à exporter son blé
    Corée du Nord: Moscou livrera 50.000 tonnes de blé
    L'Egypte achète 120.000 tonnes de blé russe
    Tags:
    économie, céréales, Autorité générale égyptienne de l'approvisionnement en produits de base (GASC), Gafai Ibrahim Usman, Amy Reynolds, Mexique, Asie, Afrique, Egypte, Nigeria, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik