Economie
URL courte
0 250
S'abonner

L’Inde a dépassé la Chine et les États-Unis pour devenir le pays le plus propice aux investissements directs étrangers, rapporte le quotidien britannique Financial Times.

De janvier à juin, l'afflux d'investissements étrangers en Inde s'est élevé à 31 milliards de dollars, tandis que la Chine et les Etats-Unis n'ont bénéficié que de 28 milliards et de 27 milliards de dollars respectivement.

L'Inde s'est en outre hissée de la 55e à la 16e position parmi les 140 pays dans l'Indice de compétitivité mondiale (ICM) du Forum économique mondial, basé sur plusieurs critères économiques, notamment le système juridique, l'environnement macroéconomique, le système de formation, l'envergure du marché et l'infrastructure.

D'après le journal, l'afflux des investissements étrangers en Inde a augmenté en 2014 de 47%, soit 24 milliards de dollars, sur fond de réductions des investissements dans d'autres pays.

Il est probable que cet indice augmentera encore au cours de cette année, souligne le quotidien. A titre d'exemple, de janvier à juin 2015, 30 milliards de dollars ont été investis en Inde, tandis qu'en 2014, les versements ne dépassaient pas 12 milliards de dollars.

Durant cette période, l'économie d'Inde a bénéficié de 3 milliards de dollars de plus que celle de la Chine et de 4 milliards de plus que l'économie américaine. Parmi les facteurs d'augmentation des investissements, les économistes notent l'influence personnelle du premier ministre indien Narendra Modi sur certains leaders mondiaux ainsi que son programme "Made in India" lancé l'année dernière.

 

Lire aussi:

Obama-Modi: énergies propres, commerce et investissements au menu
La Russie, pays le plus attractif des BRICS pour les investissements
Les investissements viendront de l'Est
Voici pourquoi il ne faut jamais conserver les œufs dans la porte d’un réfrigérateur
Tags:
investissements, économie, Narendra Modi, Inde
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook