Economie
URL courte
7280
S'abonner

La société allemande BASF, qui participe déjà à l’accord sur la construction du gazoduc Nord Stream 2, se dit prête à investir près de 2 milliards d’euros dans des projets communs avec le géant gazier russe Gazprom, a déclaré le président de la BASF Kurt Bock.

La coopération entre les deux grandes entreprises dans le domaine de la transportation du gaz sera ainsi renforcée. La société BASF est un des partenaires principaux de Gazprom dans le projet de construction du gazoduc Nord Stream 2.

"Nous continuons notre coopération dans la sphère de la transportation du gaz, en élargissant le Nord Stream avec autres partenaires européens… Le nombre total des investissements de la BASF lors des 5 prochaines années fera près de 2 milliards d'euros", a annoncé M.Bock à la conférence de presse consacrée au 25e anniversaire de la coopération entre la BASF et Gazprom.

L'accord sur le Nord Stream 2 a été signé en septembre dernier par Gazprom avec les groupes allemands BASF et E.ON, le français ENGIE, l'autrichien OMV et Shell, entreprise britannique et néerlandaise.

Le projet Nord Stream 2 prévoit la construction de deux conduites de gazoduc, ayant une capacité de 55 milliards de mètres cube de gaz au total par an, du littoral russe jusqu'à l'Allemagne via le fond de la mer Baltique. Le Nord Stream, en opération, passant par le fond de la mer Baltique contient pour sa part deux conduites de gazoduc ayant une capacité de 27,5 milliards de mètres cube par an chacune.

Lire aussi:

Gazprom renouvelle sa livraison de gaz à l'Ukraine
Gazprom vend du gaz pour la première fois aux enchères
Gazprom et ses alliés européens signent le contrat Nord Stream-2
Hydrocarbures: Gazprom prospectera en Argentine
Tags:
coopération, gazoduc, investissements, gaz, Nord Stream 2, Nord Stream, Gazprom, Allemagne, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook