Economie
URL courte
27631
S'abonner

Le gouvernement russe poursuit son dialogue avec le Fonds monétaire internationale (FMI) sur la dette de l'Ukraine, et Vladimir Poutine a récemment proposé au FMI de prêter la bagatelle de trois milliards de dollars à cette dernière pour qu'elle puisse finalement se débarrasser de sa dette envers Moscou.

Lors de sa dernière rencontre avec les membres du gouvernement, le chef d'Etat russe s'est prononcé pour une décision plus pondérée et a insisté en particulier pour que l'on analyse le problème encore une fois en quête de la solution la plus convenable à toutes les deux parties.

"Il me semble que cette voie est moins sinueuse: prêter trois milliards de dollars à l'Ukraine pour qu'elle puisse contenter ses créanciers, pour que tout le monde soit content et que nous travaillions sans cette pression", a déclaré M. Poutine.

Auparavant, les autorités ukrainiennes avaient annoncé officiellement que la dette envers la Russie ne serait pas entièrement réglée.

Le président ukrainien Petro Porochenko, pour sa part, a martelé que la dette envers Moscou ne serait pas gérée selon des conditions plus avantageuses que celles d'autres dettes ukrainiennes.

Quant aux autres créanciers de l'Ukraine, ils ont déclaré en être arrivés à un consensus avec cette dernière. Ainsi, 20% de sa dette internationale (évaluée à quelques 19 milliards de dollars) sera effacé.

L'Ukraine a actuellement une dette nationale surpassant les 70 milliards de dollars et est devenue particulièrement dépendante du soutien financier international après le coup d'Etat de février 2014.

Lire aussi:

Washington appelle Moscou à annuler une partie de la dette ukrainienne
L'Ukraine se prépare à se déclarer en défaut technique
L'Ukraine aura du gaz russe cet hiver
Un automobiliste fonce sur une foule en Allemagne, un mort et des blessés
Tags:
dette ukrainienne, Fonds monétaire international (FMI), Petro Porochenko, Vladimir Poutine, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook