Economie
URL courte
49856
S'abonner

La Deutsche Bank a presque résolu avec ses régulateurs les différends provoqués par la violation du régime américain des sanctions à l'encontre de la Russie, et devra s'acquitter d'une amende d'environ 200 millions de dollars, rapporte l'agence Bloomberg.

Le Département des services financiers et la Réserve fédérale des Etats-Unis pourront annoncer la conclusion de l'accord avec la Deutsche Bank dans une semaine. En même temps, cela n'influencera en aucune manière le cours des investigations entamées contre la banque allemande par le parquet de Manhattan et celui du district de Manhattan.

Les représentants de la Deutsche Bank ainsi que des régulateurs ont refusé de commenter la situation. La Deutsche Bank a auparavant déclaré coopérer avec les enquêteurs.

L'investigation est menée en vertu du fait que les opérations de la banque ont été effectuées en dollars et avec la participation d'un banquier de nationalité américaine. 

L'enquête du régulateur américain s'intéresse particulièrement à l'activité de "trading miroir" (mirror trades). Des citoyens russes auraient acheté des titres en roubles à la Deutsche Bank moscovite. Au même moment, le bureau de la banque allemande à Londres les aurait revendus par la suite en devises internationales pour le compte des mêmes clients.

D'après les évaluations du journal Financial Times, pareilles transactions pourraient s'élever jusqu'à 6 milliards de dollars.

La Deutsche Bank est la 1ère banque d’Allemagne et le numéro 2 mondial des transactions sur le marché des changes.

Lire aussi:

Deutsche Bank: l’euro à moins d'un dollar d'ici deux ans
Allemagne: lancement de la première banque islamique
Covid-19, en continu: la Belgique dépasse la barre des 3.000 morts
Trump réagit à l’envoi de matériel médical par la France à l’Iran
Tags:
amende, enquête, Deutsche Bahn, Londres, Moscou, Allemagne, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook