Ecoutez Radio Sputnik
    Des yuans

    La banque des BRICS projette des emprunts en yuans

    © Fotolia/ selensergen
    Economie
    URL courte
    112859511

    Créée pour financer des projets infrastructurels dans les pays en développement, la Nouvelle banque de développement des BRICS (NDB BRICS) envisage de se lancer sur le marché financier de la Chine.

    La banque envisage de s'implanter sur le marché financier chinois pour procéder à des emprunts en yuans, a annoncé mardi le vice-président de la NDB BRICS, Vladimir Kazbekov.

    "Nous voulons mettre l'accent sur les opérations en devises nationales, y compris sur l'octroi de crédits en devises nationales. Vu la stabilité de la monnaie chinoise et l'ampleur du marché chinois des prêts, l'un de nos premiers pas vers le financement de la Nouvelle banque de développement consistera à effectuer des emprunts en yuans", a déclaré M.Kazbekov lors de l'ouverture d'une conférence médiatique des pays membres du groupe BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud).

    Vladimir Kazbekov a fait savoir qu'outre la Chine, la NDB BRICS envisageait de se lancer sur les marchés financiers des autres pays membres du groupe.

    "Nous devons assurer une prise de décisions aussi rapide que possible en matière d'octroi de crédits à nos clients. Nous voulons trouver de nouveaux instruments de crédit, réduire le temps nécessaire pour examiner une demande de crédit et utiliser activement les modèles de partenariat public-privé", a ajouté le banquier.

    BRICS, logo
    © Sputnik. Photo Host Agency / Alexei Kudenko
    D'après lui, "sans les investissements privés, nous risquons de ne pas avoir suffisamment de ressources pour financer les projets infrastructurels".

    La Nouvelle banque de développement a été créé par les BRICS en juillet 2014. Son siège se trouve à Shanghai. La banque sera dotée d'un capital payé de 10 milliards de dollars, chaque pays associé contribuant à hauteur de 2 milliards de dollars. En cas de besoin, ce capital pourra être porté à 40 milliards de dollars. Le montant maximum du capital est fixé à 100 milliards.

    La principale mission de la banque consistera à financer la construction et la modernisation des infrastructures dans les Etats du groupe BRICS et les pays en développement.

    Lire aussi:

    BRICS: la nouvelle banque de développement ouvre à Shanghai
    BRICS: l'Afrique du sud ratifie l'accord sur la Nouvelle banque de développement
    BRICS: la Nouvelle banque de développement ouverte à la coopération
    Tags:
    yuan, emprunts, crédit, Nouvelle banque de développement (NDB), BRICS, Vladimir Kazbekov, Afrique du Sud, Chine, Brésil, Inde, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik