Economie
URL courte
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)
0521
S'abonner

La Bavière entend rester en contact avec la Russie malgré les sanctions imposées par les pays européens et les USA à Moscou sur fond de crise en Ukraine.

Les sociétés informatiques bavaroises comptent signer des contrats sur la "numérisation de la ville de Moscou" lors la visite actuelle en Russie de la ministre bavaroise de l'Economie, des Médias, de l'Energie et de la Technologie Ilse Aigner, annonce le journal Deutsche Wirtschafts Nachrichten (DWN).

"Il m'importe de conserver et maintenir les contacts (avec la Russie)", a déclaré Ilse Aigner.

Pendant son séjour dans la capitale russe, Ilse Aigner rencontrera le conseiller du président russe Iouri Ouchakov et certains fonctionnaires et hommes d'affaires de Moscou, d'après le journal.

La ministre Aigner fait partie d'une délégation allemande qui comprend en outre le président du groupe Messe München International (MMI), organisateur de salons professionnels.

Selon le journal, MMI est sur le point de conclure l'un des plus importants contrats de son histoire portant sur l'achat du Salon international des technologies, équipements et matériaux du bâtiment (CTT Expo), le 5e plus grand salon au monde dans le secteur. La signature du contrat par le PDG du groupe Klaus Dittrich et Ilse Aigner était programmée pour mercredi à Moscou.

Dossier:
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)

Lire aussi:

La Chine et les USA veulent en finir avec la cyberguerre
Le sénat US adopte un projet de loi sur la cybersécurité
Cyberespace: les USA et la Chine font la paix
Cybersécurité: Washington et Pékin enterreront-ils la hache de guerre?
Tags:
Russie, Allemagne, Moscou, Bavière, Iouri Ouchakov, Ilse Aigner, Klaus Dittrich, Messe München International (MMI), Salon international des technologies, équipements et matériaux du bâtiment (CTT Expo), contrat, numérisation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook