Ecoutez Radio Sputnik
    Emblème du Fonds monétaire international (FMI)

    Dette ukrainienne: le FMI nie avoir adopté une décision politisée

    © AFP 2017 Mandel Ngan
    Economie
    URL courte
    333482367

    Le conseil des directeurs du FMI a entériné une réforme permettant de financer les pays en défaut de paiement sur leur dette souveraine. Cela permettra notamment à l'Ukraine de bénéficier de prêts du FMI même en cas de non-remboursement de sa dette envers la Russie.

    Le directeur du département juridique du Fonds monétaire international (FMI), Sean Hagan, a rejeté les accusations selon lesquelles la décision de modifier les conditions d'octroi de crédits avait été adoptée pour des considérations politiques.

    Rappelons que le caractère impartial de cette décision a été remis en cause par le ministre russe des Finances Anton Silouanov dans son article pour le Financial Times.

    "Le fait que la réforme s'opère dans le contexte de discussions traduisant des points faibles [défaut de paiement ukrainien, ndlr] n'amoindrit pas l'importance ou la légitimité de cette réforme", a déclaré Sean Hagen.

    La Russie reproche au FMI d'avoir modifié les conditions d'octroi de crédits qui consistent à ne pas accorder ces derniers aux débiteurs menacés de défaut sur leur dette souveraine. Le Fonds a décidé mardi dernier de modifier cette règle pour l'Ukraine qui est sur le point de faire défaut vis-à-vis de la Russie.

    Moscou estime que le "changement de cette politique dans le contexte de la restructuration de la dette ukrainienne risque de soulever un certain nombre de questions, notamment en ce qui concerne l'impartialité de l'institution qui joue un rôle clé dans la lutte contre l'instabilité financière internationale", a indiqué à ce sujet Anton Silouanov.

    Lire aussi:

    La Russie portera plainte contre l'Ukraine en cas de non-paiement de la dette
    Dette ukrainienne: Poutine menace de poursuivre l'Ukraine en justice
    L'Ukraine menace d'imposer un moratoire sur le paiement de la dette
    Tags:
    défaut de paiement, dette, Fonds monétaire international (FMI), Russie, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik