Economie
URL courte
43115
S'abonner

Aujourd’hui, lors des échanges à la bourse ICE Futures, le pétrole de type Brent a chuté pour atteindre 36,98 dollars le baril. L’indice est passé sous le chiffre des 37 dollars le baril pour la première fois depuis décembre 2008.

Il s'agit d'une baisse considérable, égale à 2%, pour les contrats en vue de janvier prochain. L'indice pétrolier WTI est également en recul, à 34,94 dollars le baril. Depuis février 2009 et jusqu'à aujourd'hui, cet indice n'est jamais passé sous le niveau des 35 dollars le baril.

La situation actuelle des indices pétroliers est influencée par différents facteurs, en particulier, la décision de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) de laisser son quota de production sans changements, donc au niveau de 30 millions de baril le jour.

L'Arabie saoudite qui constitue la force essentielle de l'OPEP poursuit actuellement sa politique offensive contre ses concurrents sur le marché pétrolier, en particulier, les entreprises américaines produisant du pétrole de schiste. L'Iran, rival traditionnel du royaume, a pour sa part, l'intention de renforcer sa présence sur le marché mondial.

Lire aussi:

Bientôt du pétrole américain sur le marché mondial?
A quoi servent encore les quotas pétroliers?
L'OPEP maintient la production de pétrole au niveau actuel
Le secteur pétrolier américain dos au mur
Tags:
indices, pétrole, pétrole de schiste, Brent, OPEP, Arabie Saoudite, Iran, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook