Economie
URL courte
27630
S'abonner

Lors de sa visite à Téhéran, le ministre russe de l’Agriculture Alexandre Tkatchev s’entretiendra avec son homologue iranien Mahmoud Hodjati.

La Russie envisage de développer ses relations commerciales avec l'Iran. Selon le chef du Service fédéral russe du contrôle vétérinaire et phytosanitaire (Rosselkhoznadzor) Sergueï Dankvert, la livraison de la volaille iranienne en Russie débutera après le 20 janvier, celle de produits laitiers après le 15 février.

Selon le Service fédéral des douanes de Russie, en 2015, les exportations russes vers l'Iran ont constitué 484,4 millions de dollars, soit 3,1% de l'ensemble des produits agricoles et alimentaires exportés.

En termes d'exportations prédominent les céréales (91%), dont Moscou envisage d'augmenter prochainement les livraisons ainsi que celles de volaille, de bœuf et de sucre. Les parties discuteront également des perspectives de livraison des légumes vers la Russie.

Quant aux importations iraniennes en Russie, en 2015, elles ont représenté 194,3 millions de dollars, soit 0,7% de tous les produits agricoles importés. La structure des importations est constituée par les légumes (51,7%), ainsi que les fruits et noix (40,3%).

Le 16 janvier, l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a validé la mise en œuvre de l'accord nucléaire qui a mis fin à plus d'une décennie d'isolement diplomatique de l'Iran, dont l'économie a été lourdement pénalisée par les sanctions occidentales.

Lire aussi:

Téhéran fête l'accord sur le nucléaire
Iran: aucun intérêt à dialoguer avec les USA
Nouvelles sanctions américaines contre l’Iran
L'évacuation policière de la terrasse d’un bar parisien fait polémique – vidéo
Tags:
commerce, agriculture, Service fédéral russe des douanes (FTS), Alexandre Tkatchev, Téhéran, Iran, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook