Ecoutez Radio Sputnik
    Le FMI

    Le FMI gèle le versement d’une tranche de crédit pour l’Ukraine

    © AFP 2019 MANDEL NGAN
    Economie
    URL courte
    Situation économique en Ukraine (85)
    18463
    S'abonner

    Le Fonds monétaire international (FMI) a décidé de reporter le versement d’une tranche de crédit supplémentaire à l’Ukraine, prévu initialement pour début février, rapporte le journal Apostrof, citant une source gouvernementale ukrainienne.

    Jusqu'à présent, Kiev n'a pas réussi à harmoniser le mémorandum d'accord nécessaire avec le FMI, ce qui entrave le déblocage des fonds, explique le journal.

    "Actuellement, il est difficile de savoir quand le FMI allouera une nouvelle tranche à l'Ukraine. Cependant, il est peu probable qu'elle soit versée sous peu, contrairement à ce qu'affirment certains représentants du gouvernement ukrainien", a souligné un représentant du Cabinet des ministres d'Ukraine.

    Le 18 décembre, le FMI avait mis l'Ukraine en garde contre un gel possible du programme de prêt au cas où Kiev ne tiendrait dûment pas compte de ses recommandations en adoptant le budget du pays pour 2016.

    L'Ukraine est dans une situation financière catastrophique. Comme l'a résumé la ministre ukrainienne des Finances, Natalie Jaresko, quand elle a pris ses fonctions il y a un an: "Nous sommes dans une situation très difficile, avec une guerre sur une partie de notre territoire, avec 70 ans de communisme et des décennies de corruption derrière nous".

    Le pays, en quasi-faillite, «n'a pas eu d'autre choix» que de faire appel à l'aide financière internationale. Une demande qui s'est soldée en mars dernier par un plan de 40 milliards d'euros (la dette s'élevait alors à 71 milliards de dollars fin 2014), dont 17,5 milliards d'euros de la part du FMI, en échange —comme c'est toujours le cas lorsque l'institution intervient- de sévères mesures d'austérité. Fin août dernier, après cinq mois de négociations acharnées pour restructurer sa dette, l'Ukraine a obtenu un effacement de 20% de sa dette. De quoi, a pensé le FMI, rendre la dette ukrainienne «soutenable», souligne le Figaro.

    Ces derniers mois, la situation économique du pays a encore empiré: la contraction du PIB en 2015 devrait finalement atteindre 12%, quand l'inflation frôle les 50%, plombant le portefeuille des Ukrainiens. La monnaie (la hryvnia) s'enfonce dans les abysses, renchérissant la partie de la dette publique libellée en devises étrangères, et engloutissant les réserves de change. Tout indique que la dette explose au-delà des précédentes estimations à 95% du PIB. L'Ukraine reste privée de sa richesse industrielle à l'est du pays, les réformes tardent à se mettre en place, et si le niveau de corruption a baissé, les oligarques ont encore la main sur des pans entiers de l'économie.

    Dossier:
    Situation économique en Ukraine (85)

    Lire aussi:

    Dette ukrainienne: le FMI nie avoir adopté une décision politisée
    Dette ukrainienne: Moscou a des doutes sur l'impartialité du FMI
    Le FMI doit modifier ses règles pour aider l'Ukraine
    Tags:
    tranche, crédit, créanciers, économie, Fonds monétaire international (FMI), Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik