Economie
URL courte
5585
S'abonner

Le ministère des Finances a annoncé aujourd’hui le retour de la Russie sur le marché financier international.

La Russie alloue une nouvelle émission obligataire sur le marché international des capitaux, a annoncé ce lundi le bureau de presse du ministère russe des Finances.

"L’émission est effectuée dans le cadre du programme des emprunts extérieurs, conformément à la loi du budget fédéral pour l'année en cours", a déclaré le ministère.

L'organisateur du placement des actifs financiers est la banque d'investissement russe VTB Capital.

Plus tôt, le 20 mai, le chef du VTB, Andreï Kostine, a déclaré que la Russie pourrait placer des euro-obligations sans l'aide des banques étrangères.

Le 23 mars, le journal américain The Wall Street Journal a rapporté qu'un certain nombre de banques européennes avaient refusé de participer à la procédure de placement des euro-obligations russes, car ils ne voulaient pas déplaire au gouvernement américain et à l'Union européenne.

Le 25 février, les autorités américaines ont recommandé aux grandes banques d'investissement américaines de ne pas participer aux transactions avec des obligations russes.

Le gouvernement envisage d'emprunter à l'étranger environ 2,5 milliards d’euros. L'argent sera utilisé pour couvrir le déficit budgétaire (il est égal à 31,5 milliards d’euros).

La Russie n'a pas contracté de prêts étrangers depuis trois ans.

Le volume de la demande en euro-obligations russes, selon les données préliminaires, a totalisé environ 4,9 milliards d’euros, rapporte Bloomberg. Dans le même temps, selon l'agence, la Russie pourra déjà fermer le carnet de commandes le 24 mai. À l'heure actuelle, les autorités russes cherchent à résoudre les questions administratives liées à l’émission des euro-obligations.


Lire aussi:

George Soros: la dette chinoise est alarmante
Porochenko signe un moratoire sur le paiement de la dette à la Russie
Sanctions, hein? Les obligations russes toujours désirées par l'Occident
La Russie réduit son portefeuille d’obligations US de près de 10 mds USD
Tags:
capital, emprunts, finances, obligations, économie, sanctions, ministère russe des Finances, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook