Economie
URL courte
53511
S'abonner

La Banque centrale russe décrit les fluctuations de l’économie chinoise comme un facteur clé qui influence l'économie russe.

Les sursauts de volatilité sur les marchés mondiaux, auxquels l'économie russe a fait face au premier trimestre, pourraient se reproduire en raison de la croissance économique mondiale et du déséquilibre persistant sur le marché du pétrole, a déclaré Ksenia Iudaeva, premier vice-présidente de la Banque de Russie lors d'une conférence de presse ce mardi, 31 mai.

Pour la Russie, le facteur global clé, dont l’impact est le plus important sur son économie, est la situation qui prévaut en Chine, a noté Mme Iudaeva.

D'abord, le rythme et la nature de la croissance économique de la Chine influent sur la dynamique des prix mondiaux du pétrole et des métaux (deux produits majeurs d’exportation pour la Russie) par le biais de la demande interne; d'autre part, les deux pays renforcent de plus en plus leurs liens économiques.

"Les liens économiques sino-russes se sont bien renforcé ces dernières années: environ 8% de nos exportations vont en Chine, et 17-19% de nos importations proviennent de la Chine. Avec l'augmentation de la taille de l'économie chinoise, avec l’intensification des échanges commerciaux entre nos deux pays, l'interaction générale bilatérale s’élargie également. Et tout d’abord, c’est l’influence économique chinoise sur l’économie russe qui devient de plus en plus visible", a noté Mme Iudaeva.

Plus tôt, elle a déclaré qu’un ralentissement de la croissance du PIB chinois d'un point ralentissait la dynamique du développement économique russe à un demi-point. Selon elle, toutes les fluctuations de l'économie chinoise vont inévitablement affecter le développement de l'économie mondiale.


Lire aussi:

La Chine pourrait acheter le pétrole russe en roubles
Poutine va signer des documents importants sur l'énergie en Chine
La Russie veut livrer son eau potable en Chine
La Chine peut s'acheter 1% de l'Australie
Tags:
relations, coopération, PIB, économie mondiale, économie, Banque centrale de Russie (BCR), Chine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook