Economie
URL courte
Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)
3400
S'abonner

Les risques liés au Brexit pour l'économie russe ne doivent pas être exagérés, alors qu'à terme, les événements actuels en Grande-Bretagne pourraient même être avantageux pour la Russie, supposent les analystes.

Les risques liés au Brexit pour l'économie russe existent, mais ils ne seront pas critiques et ne doivent pas être exagérés, estiment la plupart des experts. 

Selon les analystes, les pertes pour l'économie russes ne dépasseraient pas 0,5%, alors qu'à terme, la Russie pourrait tirer profit du Brexit, qui ne la concerne pas directement.  

En perspective, il peut s'agir, entre autres, d'un certain rapprochement avec l'Allemagne, locomotive de l'économie au sein de l'Union européenne, relèvent des spécialistes.

On doit cependant s'attendre à une certaine baisse des prix des matières premières, prévient-il, tout en ajoutant que ce serait un phénomène provisoire. 

Les Britanniques ont voté jeudi à 51,9% des voix en faveur d'une sortie de l'Union européenne, contre 48,1% de votants favorables au maintien, selon les résultats définitifs publiés vendredi par la commission électorale britannique. Quant aux Ecossais, 62% d'entre eux ont voté pour le maintien de leur pays au sein de l'UE contre seulement 38% pour la sortie de l'UE.

Dossier:
Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)

Lire aussi:

Le Brexit profite au bitcoin
Rompuy: le Brexit peut-être la fin du Royaume-Uni
Brexit: des Britanniques demandent un nouveau référendum
Ces communes privées de leurs médecins réfractaires à l’obligation vaccinale
Tags:
Russie, Royaume-Uni, Union européenne (UE), économie, risques
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook