Ecoutez Radio Sputnik
    Une manifestation anti-Tafta à Bruxelles

    Tafta: aucun accord possible sans respect des intérêts de l'UE

    © AFP 2017 Thierry Charlier
    Economie
    URL courte
    Traité de libre-échange transatlantique (TTIP) (72)
    263218593

    L'accord sur le partenariat transatlantique devrait avant tout être conforme aux intérêts de l'Union européenne, selon le premier ministre français.

    Il ne peut pas y avoir d'accord sur le partenariat transatlantique de libre-échange (Tafta) entre les Etats-Unis et l'UE si les intérêts de cette dernière ne sont pas prises en considération, a déclaré le premier ministre français Manuel Valls, cité par les médias français.

    Depuis juin 2013, l'Union européenne est en négociations avec les Etats-Unis au sujet du partenariat transatlantique de libre-échange. Il s'agit de créer la plus grande zone de libre-échange du monde pour un marché de près de 800 millions de consommateurs.

    "Dorénavant, aucun accord de libre-échange ne doit être conclu s'il ne respecte pas les intérêts de l'Union. L'Europe doit être ferme. La France y veillera. Et moi je vous le dis franchement, il ne peut pas y avoir d'accord de traité transatlantique. Cet accord ne va pas dans le bon sens", a indiqué le chef du gouvernement français.

    L'administration actuelle des Etats-Unis a déjà laissé entendre qu'elle n'épargnerait aucun effort pour conclure les négociations avant la fin de son mandat qui prend fin en novembre. Plusieurs observateurs estiment pourtant que c'est justement les craintes liées au Tafta qui ont constitué une des raisons de la sortie britannique de l'UE.

    Les détracteurs de l'accord estiment qu'il est rédigé uniquement dans les intérêts de multinationales qui luttent pour la suppression des barrières commerciales et réglementaires entre l'UE et les Etats-Unis.

    Dossier:
    Traité de libre-échange transatlantique (TTIP) (72)

    Lire aussi:

    Brexit : Et le TAFTA dans tout ça ?
    Fillon: "La France doit demander à l’UE d'arrêter la négociation du Tafta"
    "Non au Tafta!": Marine Le Pen part en guerre contre le traité transatlantique
    Tags:
    Traité de partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TTIP), Union européenne (UE), Manuel Valls, États-Unis, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik