Economie
URL courte
3311
S'abonner

Le traité de libre-échange transatlantique (TAFTA) entre l'Union européenne et les Etats-Unis ne sera pas signé en 2016, ce qui devrait réjouir ses adversaires, mais chagriner ses partisans.

Harlem Désir, secrétaire d'État chargé des Affaires européennes, estime  que les conditions "ne sont pas réunies" pour un accord sur le traité de libre-échange transatlantique (TAFTA) entre l'Union européenne et les Etats-Unis.

"Aujourd'hui, les conditions pour un accord ne sont pas réunies parce que l'offre américaine en matière d'ouverture de leurs marchés publics en particulier est totalement insignifiante. Cet accord ne serait d'aucun avantage pour l'économie européenne", a-t-il expliqué sur France-Info.

"Deuxièmement, parce qu'il y a des lignes rouges qui sont infranchissables qui concernent l'agriculture, les indications géographiques, le refus du bœuf aux hormones, du poulet chloré. Troisièmement, l'exception culturelle et des services publics. Donc, les conditions ne sont pas réunies pour conclure cet accord et je peux vous dire qu'il ne le sera pas avant la fin de l'année", a-t-il ajouté.

L'UE mène des négociations sur le traité depuis juillet 2013. Les opposants au TAFTA estiment qu'il ne reflète que la position des multinationales intéressées par une réduction des contrôles et un affaiblissement des mesures de régulation économique en Europe. L'accord prévoit la création de la zone de libre-échange la plus grande au monde. 


Lire aussi:

Brexit : Et le TAFTA dans tout ça ?
Le TAFTA est-il mort-né?
Fillon: "La France doit demander à l’UE d'arrêter la négociation du Tafta"
TAFTA: pas de cadeau pour la fin du mandat d’Obama?
Tags:
Traité de partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TTIP), Union européenne (UE), Harlem Désir, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook