Ecoutez Radio Sputnik
    Photo d'illustration.

    L'Arabie saoudite cède le marché chinois à la Russie

    © Sputnik . Maksim Bogovid
    Economie
    URL courte
    28642

    L'Arabie saoudite a cédé à la Russie son titre de numéro un des exportations de pétrole vers la Chine, apprend-t-on du rapport mensuel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

    Au cours du mois de mai, la Chine a augmenté ses importations de brut russe de 65.000 barils par jour. Par ailleurs, les livraisons en provenance d'Arabie saoudite ont été réduites de 40.000 barils par jour. Au total, la consommation chinoise se situait en mai à 7,6 millions de barils journaliers. 

    Ainsi, la part de la Russie sur le marché chinois du pétrole est de 16%, contre 13% pour l'Arabie saoudite et 11% pour l'Irak.

    Le 11 juillet, il a été annoncé que l'OPEP avait réussi au mois de juin à augmenter le niveau de la production pétrolière de 0,3 million barils par jour, atteignant ainsi la barre des 32,73 millions de barils, un chiffre record depuis 2008.

    Lire aussi:

    Et si l’Iran vendait des plantes médicinales au lieu du pétrole?
    "Ici, il y a beaucoup de gaz, de pétrole... et à bas prix"
    L'Arabie saoudite veut se libérer de sa dépendance au pétrole
    Les pays pauvres de l'OPEP endettés à cause de la chute des prix du pétrole
    L'Opep, "menace à la sécurité nationale" des USA?
    L'OPEP atteint son niveau maximal d'extraction de pétrole depuis 2008
    Tags:
    exportations, pétrole, OPEP, Russie, Chine, Irak, Arabie Saoudite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik