Ecoutez Radio Sputnik
    Tokio

    Avec la chute de la livre sterling, pourquoi ne pas imprimer des Bitcoins?

    © REUTERS / Yuya Shino/File Photo
    Economie
    URL courte
    0 74

    Les économistes de la Banque d'Angleterre proposent aux banques centrales du pays d'émettre leur propre monnaie numérique.

    Quand il s'agit du Bitcoin et des monnaies numériques, les banques centrales peuvent considérer l'adage "Si tu ne peux pas les vaincre, joins-toi à eux".

    Selon une étude conduite par les économistes de la Banque d'Angleterre, les banques britanniques doivent penser à l'émission de leur propre monnaie numérique, rapporte le Wall Street Journal (WSJ). Les banques centrales pourront ainsi donner une impulsion temporaire à l'économie autour de 3% du PIB et se doter d'un outil efficace pour atténuer les conséquences des récessions et croissances économiques.

    Les monnaies numériques peuvent être utilisées pour des opérations personnelles et bancaires en transférant électroniquement de grandes sommes partout dans le monde sans banques intermédiaires. Les banques centrales des pays développés, y compris celles d'Angleterre et du Canada, étudient cette possibilité, ce qui peut changer radicalement le système financier actuel.

    "Les banques ne pourront pas concurrencer les monnaies numériques", a déclaré Peter Stellar, le chef de la société Stellar Consulting qui a précédemment en charge des contacts avec les banques centrales du Fonds monétaire international (FMI).

    Les économistes qui défendent la théorie du financement complet des réserves appellent les banques commerciales à garantir chaque dollar sur les comptes de clients par une somme identique placée auprès de la banque centrale. Ainsi, les banques centrales seraient le générateur unique de la masse monétaire dans le pays.

    Les monnaies numériques serviront de modèle pour un tel système, car la banque centrale pourra contrôler pleinement le volume d'argent dans l'économie sans avoir recours au taux directeur que plusieurs économistes qualifient d'insuffisamment efficace.

    Lire aussi:

    Brexit: la livre plonge, les Bourses prises de panique
    La livre sterling subirait une chute historique en cas de Brexit
    Si la monnaie est plus forte que l'économie, la dernière sera détruite
    Tags:
    cryptomonnaie, monnaie, bitcoin, Banque d'Angleterre, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik