Ecoutez Radio Sputnik
    De l'or

    Pourquoi la Russie et la Chine achètent-t-elles de l'or en masse

    © Fotolia / Ded Pixto
    Economie
    URL courte
    301183

    Compléter les réserves d'Etat avec de l'or protège Moscou et Pékin contre la suprématie de la devise américaine.

    Selon les données du Fonds monétaire international (FMI), la Chine s'est procuré mensuellement 11 tonnes d'or sur la période comprise entre janvier et avril 2016. Moscou affiche un résultat plus sérieux – sur les six premiers mois de l'année en cours, l'Etat russe a acquis 14 tonnes de métal jaune par mois.

    Comme l'indique le site d'information financière MarketWatch, Pékin et Moscou augmentent leurs réserves d'or pour plusieurs raisons. Notamment pour réduire leur dépendance du dollar et dans le cas de la Russie cette stratégie est dictée par les sanctions occidentales infligées à l'encontre de Moscou à l'initiative des Etats-Unis.

    Pour sa part, la Chine renforce par ce biais sa devise nationale, le yuan, inclus au panier de devises servant à fixer la valeur des droits de tirage spéciaux (DTS), précise la source.

    Les Etats-Unis restent le plus grand détenteur de réserves d'or avec 8.134 tonnes de ce métal précieux. Viennent ensuite l'Allemagne (3.380 tonnes), le FMI (2.814 tonnes), l'Italie (2.452 tonnes) et la France (2.436 tonnes). La Chine et la Russie occupent la 6ème et la 7ème position du classement. Vu le volume actuel d'acquisition d'or, il leur faudra près de 6 ans pour arriver au même niveau que l'Italie et la France.

    Lire aussi:

    La Russie table sur l'or et gagne
    L’Allemagne fait rapidement revenir ses réserves d’or de l’étranger
    Chypre compte vendre ses réserves d’or d’ici quelques mois
    Tags:
    réserves d'or, or, économie, sanctions, Fonds monétaire international (FMI), Italie, Chine, France, Allemagne, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik