Economie
URL courte
4343
S'abonner

La construction de deux réacteurs devrait commencer dans la foulée de la rencontre entre les présidents russe et iranien qui a eu lieu le 8 août.

La Russie pourrait construire deux nouveaux réacteurs nucléaires pour la première centrale iranienne de Bouchehr, le contrat s’élevant à 10 milliards de dollars, rapporte l'agence Bloomberg citant le chef de l'Organisation de l'énergie atomique de l'Iran Ali Akbar Salehi.

D'après l'agence, la construction devrait débuter peu après la rencontre des présidents des deux pays à Bakou (Azerbaïdjan) prévue le 8 août.

Les médias ont d’ores et déjà qualifié cette rencontre d’historique. 

La première centrale iranienne, située à Bouchehr, a été construite par les spécialistes russes et connectée au réseau énergétique de l'Iran en septembre 2011. La centrale fonctionne sous le contrôle de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

Début février, les deux pays ont paraphé des contrats pour un montant total de 40 milliards de dollars (35,5 milliards d'euros). Ali Akbar Velayati, conseiller diplomatique du guide suprême Ali Khamenei, a expliqué que ces contrats étaient relatifs à la construction de la centrale nucléaire de Bouchehr et au développement du réseau ferroviaire iranien.

Lire aussi:

Une deuxième centrale nucléaire russe bientôt construite en Iran
Centrale de Bouchehr: l'Iran entame la construction de deux réacteurs
Nucléaire civil: 27 réacteurs dans le carnet de commandes de Rosatom
Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Tags:
bâtiment (travaux de construction), énergie nucléaire, centrale nucléaire, Organisation de l'énergie atomique d'Iran (OEAI), Ali Akbar Salehi, Iran, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook