Ecoutez Radio Sputnik
    Pétrole

    Secrétaire général de l'OPEP: «Il n'y a plus d'espace pour stocker le pétrole»

    © Fotolia / Sergej Serdjuk
    Economie
    URL courte
    Chute des prix du pétrole (171)
    40288
    S'abonner

    Les réservoirs de stockage de pétrole sont pleins, les réserves dépassant trois milliards de barils, a déclaré le secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) Mohammed Barkindo.

    Les réservoirs de stockage de pétrole sont pleins, les réserves dépassant trois milliards de barils, a déclaré le secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) Mohammed Barkindo, a annoncé le secrétaire général de l'OPEP Mohammed Barkindo lors du Forum international de l'énergie à Alger.

    « Les stocks de pétrole sont très élevés, ce dont Shell a parlé (il s'agit du rapport de la société Shell présenté lors du forum, ndlr). Selon lui (le rapport, ndlr), il n'y a plus d'espace pour stocker le pétrole. Tous les stockages sont pleins », a indiqué M. Barkindo.

    Selon lui, le niveau moyen des réserves a été dépassé d'environ 340 millions de barils au cours des cinq dernières années.

    Le Forum international de l'énergie se tient en Algérie du 26 au 28 septembre. Les pays exportateurs de pétrole pourraient y conclure un accord sur le gel de la production. Le Venezuela, l'Équateur et le Koweït sont les initiateurs de cette discussion.

    Le sommet précédent, qui a impliqué 18 pays, a eu lieu le 17 avril à Doha. Cependant, le consensus n'a pas eu lieu suite au refus de Téhéran de limiter la production. L'Iran a expliqué sa décision par le fait qu'il venait de se débarrasser du fardeau des sanctions internationales imposées contre ce pays il y a plusieurs décennies.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Dossier:
    Chute des prix du pétrole (171)

    Lire aussi:

    Cours du pétrole: les pays exportateurs «proches d’un accord»
    Le marché pétrolier toujours en surcharge
    Tags:
    Royal Dutch Shell, prix du pétrole, pétrole, Forum international de l’énergie en Algérie (26-28 septembre 2016), OPEP, Mohammed Barkindo, Alger, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik