Economie
URL courte
1172
S'abonner

Les autorités chinoises ont décidé de mettre fin à leur monopole du sel, une loi qui était en vigueur depuis le VIIe siècle avant Jésus-Christ.

Pékin s'apprête à libéraliser le commerce du sel en Chine, mettant ainsi fin à un monopole de plus de 2 700 ans, peut-être le plus ancien du monde !

Pékin a essayé à plusieurs reprises de réformer le système ces dernières années. Ainsi, en avril dernier, le Conseil d'État chinois a promulgué le « Projet des réformes structurelles de l'industrie du sel dans le pays », mettant de l'avant la nécessité de promouvoir la réforme du secteur, améliorer le système du monopole existant dans l'industrie et autoriser les producteurs de sel à sortir sur le marché.

Ainsi, à compter du 1er janvier prochain, les producteurs chinois de sel seront libres de fixer leurs volumes et de vendre directement.

« Pour mettre en œuvre le projet publié par le Conseil d'État chinois, le Comité d'État chinois pour le Développement et la Réforme annonce sa décision de rendre libre la fixation du prix de départ usine, du prix de gros, ainsi que du prix public », rapporte le Comité.

Selon le Comité, la Chine compte pour l'heure environ 300 entreprises engagées dans la production de sel, ainsi que plus de 4 000 distributeurs de sel.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Un lac chinois devient bicolore
Plongée dans la mer Morte, une robe se métamorphose
Historique: le PSG se qualifie pour les demi-finales de la Ligue des champions pour la 1ère fois depuis 1995 - vidéos
Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
Tags:
monopole, sel, loi, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook