Ecoutez Radio Sputnik
    City, Londres

    Appréhendant le Brexit, les grandes banques prêtes à quitter le Royaume-Uni dès 2017

    © REUTERS/ Toby Melville
    Economie
    URL courte
    12156

    Les plus grandes banques britanniques se préparent à déménager hors du Royaume-Uni au cours des premiers mois de 2017, tandis que les petites banques projettent de sortir avant Noël.

    Le directeur général de l'Association des banquiers britanniques, Anthony Browne, a signalé que « le débat public et politique actuel nous menait dans la mauvaise direction », annonçant la décision des principales banques britanniques de se relocaliser.

    Selon lui, le Brexit signifie pour les banques non seulement l'imposition de tarifs supplémentaires sur le commerce, mais également sur d'autres secteurs. « La trajectoire actuelle menace non seulement le libre-échange, mais le droit légal des banques de fournir des services », a-t-il souligné cité par The Observer.

    « La plupart des banques internationales ont maintenant des équipes de projet affairées à mettre en branle les opérations nécessaires afin d'assurer une continuité de service auprès de leurs clients, la date à laquelle cela doit se faire, et la meilleure façon de le faire », a-t-il fait savoir.

    « Leurs mains tremblent sur le bouton de relocalisation. Plusieurs petites banques prévoient d'engager très rapidement le processus de relocalisation avant Noël  les grandes banques devraient emboîter le pas dès le premier trimestre de l'année prochaine ».

    Dans le même temps, il a suggéré que Londres et sa City, en tant que centre financier international, pourrait « survivre ».

    Le 2 octobre, la première ministre britannique Theresa May a signalé que le Royaume-Uni appliquerait l'article 50 du Traité de Lisbonne, afin de déclencher la procédure du retrait de l'Union européenne avant fin mars 2017.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Paris-La Défense séduit la finance britannique de l'après Brexit
    Le Brexit s’annonce dur? May entre une «fosse aux lions» et un «nid de colombes»
    «L’Europe entre dans une période de crise»
    Tags:
    délocalisation, banques, Brexit, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik