Ecoutez Radio Sputnik
    Euros

    Londres devra payer 65 mds EUR pour le Brexit

    CC0 / martaposemuckel
    Economie
    URL courte
    Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)
    451232
    S'abonner

    Le Brexit ne sera pas gratuit pour les Britanniques. La dette du Royaume-Uni à l’Union européenne dépasserait les 60 milliards d’euros.

    Le Royaume-Uni devra payer entre 55 et 65 milliards d'euros dans le cadre de ses engagements budgétaires pris avant la décision de quitter l'Union européenne, a annoncé jeudi un diplomate européen de haut rang.

    La plus grande partie de ces fonds servira à financer les pensions qu'il va falloir continuer de verser aux fonctionnaires — britanniques et non britanniques — des institutions européennes. Le Royaume-Uni avait accepté de couvrir 15 % du budget de ces retraites.

    Les Britanniques devront en outre verser leur part pour la réalisation des projets d'infrastructure européens adoptés avant que le Brexit soit décidé.

    Il s'agit notamment des projets sur l'environnement, les innovations et les petites entreprises.

    « La Grande-Bretagne a des droits, mais elle a aussi des obligations à l'égard du budget de l'UE en tant que membre de l'Union. Ces droits et obligations concernent les engagements pris pour les années à venir », a noté le diplomate cité par le magazine Politico.

    D'après lui, si le Royaume-Uni refuse de payer cette dette, il risque d'être traduit en justice.

    « Ils peuvent mener des négociations sur leur part au budget. Mais s'ils refusent de payer leur part, l'affaire sera remise à la Cour internationale de justice (CIJ) », l'organe judiciaire principal de l'Onu, a conclu le responsable.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Référendum sur le Brexit et réactions (2016) (188)

    Lire aussi:

    Le chef du Trésor britannique évalue le coût du Brexit
    Goldman Sachs compte déménager de Londres à Francfort après le Brexit
    Démocratie à la britannique: le référendum sur le Brexit sera-t-il respecté?
    Tags:
    Brexit, Cour internationale de justice (CIJ), Union européenne (UE), Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik