Ecoutez Radio Sputnik
    La vallée d'Akkuyu, dans la province turque de Mersin

    La construction de la centrale d'Akkuyu, une priorité stratégique pour la Turquie

    © AFP 2019 VELI GURGAH
    Economie
    URL courte
    10183
    S'abonner

    Les autorités turques prendront prochainement toutes les mesures requises pour construire la centrale nucléaire d'Akkuyu, la première en Turquie, qui sera dotée de réacteurs conception russe.

    La construction de la centrale nucléaire d'Akkuyu est une priorité stratégique pour la Turquie, a déclaré mardi le premier ministre turc Binali Yildirim, en visite à Moscou.

    Selon lui, les autorités turques prendront prochainement toutes les mesures requises pour construire la centrale, la première en Turquie, qui sera dotée de réacteurs de conception russe.

    Il a espéré que la Turquie mettrait en exploitation le réacteur N°1 d'Akkuyu en 2023 à l'occasion du centenaire de la République turque, comme c'était initialement prévu.

    « J'espère que le premier réacteur de la centrale nucléaire d'Akkuyu sera mis en exploitation d'ici 2023, l'année du centenaire de la République turque. Nous souhaitons que la première centrale nucléaire turque soit lancée à cette occasion », a indiqué le premier ministre devant les étudiants de l'Institut des relations internationales (MGuIMO) de Moscou.

    D'après M. Yildirim, la coopération énergétique « est la pierre angulaire de la coopération russo-turque ».

    La centrale nucléaire d'Akkuyu, premier site de ce genre en Turquie, sera construite dans la région de Mersin sur le littoral méditerranéen du pays. Elle comprendra quatre réacteurs VVER de conception russe de 1 200 mégawatts chacun. Le site produira près de 35 000 milliards de kWh d'électricité par an. Le coût du projet atteint 20 milliards de dollars.

    La Russie et la Turquie ont signé en 2010 un accord intergouvernemental prévoyant la construction d'une centrale nucléaire à Akkuyu. Le projet a été gelé suite au crash d'un avion Su-24 russe en Syrie, abattu par les militaires turcs. En été 2016, les présidents des deux pays, Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan, se sont déclarés disposés à rétablir la coopération tous azimuts. La Russie a notamment confirmé son intention de lever par étapes les mesures économiques spéciales et d'autres restrictions à l'égard des entreprises turques. Les projets du gazoduc Turkish Stream et de la centrale nucléaire d'Akkuyu ont été dégelés.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    La centrale nucléaire turque d’Akkuyu sera construite à temps (Poutine)
    La centrale nucléaire d'Akkuyu liera Russie et Turquie pour des décennies (Rosatom)
    Tags:
    nucléaire civil, centrale nucléaire, centrale nucléaire d'Akkuyu, Binali Yildirim, Turquie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik