Ecoutez Radio Sputnik
    Des pièces en euros vues sur la figure d'une paire de mains, qui sont peintes dans les couleurs nationales italiennes sur le terrain au centre-ville de Rome

    L’Italie pourrait quitter la zone euro à cause de sa situation économique incertaine

    © REUTERS / Stefano Rellandini
    Economie
    URL courte
    501345
    S'abonner

    Un expert économique allemand estime que l’effondrement du bien-être des Italiens pourrait conduire à Rome à sortir de la zone euro, ce qui par rebond aggraverait la crise de l’Union Européenne.

    Face à l'incertitude économique et politique que traverse actuellement l'Italie, celle-ci pourrait quitter la zone euro, a déclaré le chef de l'Institut allemand des recherches économiques (IFO), Clemens Fuest.

    « Le niveau de vie en Italie est aujourd'hui égal à celui de l'an 2000. Si rien ne change, les Italiens pourraient un jour déclarer: "Nous ne voulons plus de la zone euro" », a estimé M. Fuest dans une interview au journal Tagesspiegel.

    Dans le même temps, il a averti que si le gouvernement allemand approuvait le programme européen d'aide pour l'Italie, ce serait un fardeau pour les contribuables allemands, qui « ne connaissent pas son montant et ne peuvent pas le contrôler. »

    Dans le cas de l'adoption de ce programme, la BCE devrait racheter une quantité illimitée d'obligations du gouvernement italien. La BCE serait également autorisée à déterminer le montant du prêt que l'Allemagne devra octroyer à l'Italie. Tenant compte de ces circonstances, les parlementaires allemands, selon M. Fuest, s'opposeraient à ce plan.

    L'économiste a également estimé que la division de l'Union européenne était de plus en plus criante et qu'elle s'accélèrerait, même si l'Italie restait dans la zone euro.

    « Cela est devenu clair après le vote du Brexit. Dans le même temps, les pays de l'Europe de l'Est s'éloignent de plus en plus du reste de l'Europe », a-t-il expliqué.

    En juin 2016, environ 52 % des citoyens du Royaume-Uni ont voté lors d'un référendum pour la sortie de du pays de l'Union européenne. D'après le Premier ministre britannique, Theresa May, le pays a l'intention d'activer l'article 50 du traité de Lisbonne qui prévoit le retrait de l'UE, lequel est prévu pour la fin du mois de mars 2017. Actuellement, le Royaume-Uni est en train d'élaborer sa position de négociation sur les accords cruciaux avec l'UE.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

    Lire aussi:

    Un référendum crucial pour la survie de l’UE se tient en Italie
    Italie: démission de Renzi après le «non» au référendum
    L’Italie menace de bloquer le budget de l’UE
    L'Italie, bombe à retardement pour l'UE et la zone euro? Partie 2
    Tags:
    zone euro, économie, Banque centrale européenne (BCE), Union européenne (UE), Allemagne, Rome, Italie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik