Ecoutez Radio Sputnik
    A woman sells vegetables in a street near Kiev's Independence Square, Ukraine, Monday, Oct. 27, 2014.

    Les «succès» de l’économie ukrainienne «menacent» la Russie, selon Kiev

    © AP Photo / Emilio Morenatti
    Economie
    URL courte
    854713

    Le premier ministre ukrainien Vladimir Groïssman cherche à convaincre les Ukrainiens que l’économie ukrainienne se développe avec succès et qu’elle devancerait l’économie russe, ce qui expliquerait pourquoi la Russie aurait déclenché une «cyberattaque» contre Kiev.

    Le premier ministre ukrainien Vladimir Groïssman, a écrit sur sa page Facebook que l'économie de son pays « commençait à renaître », ajoutant du même souffle que ce « succès » représenterait une menace pour l'économie russe, qui, selon le chef du gouvernement ukrainien, se développe moins bien que l'économie ukrainienne.

    « Le succès de l'Ukraine est une menace sérieuse pour la Russie. Voilà pourquoi on essaie actuellement de nier et de minimiser tout progrès que nous avons réalisé au cours de la dernière année », a-t-il affirmé.

    Il a également accusé Moscou de « semer le négatif et de jouer sur les sentiments de gens qui aujourd'hui traversent une période difficile ».

    « La façon dont les événements récents se déroulent montre que l'on a déclenché une nouvelle cyberattaque massive. La destruction de l'État ukrainien: voilà l'objectif de ces attaques », a martelé le premier ministre.

    Le Kremlin a cependant répété à plusieurs reprises que la Russie ne se mêlait pas de la situation économique en Ukraine. Moscou est par ailleurs intéressé à ce que Kiev surmonte la crise. Le président russe Vladimir Poutine a déclaré que les Russes et les Ukrainiens étaient un seul peuple que l'on avait d'abord divisé et ensuite mis à dos. Dans l'espoir que les relations avec l'Ukraine se normalisent « tôt ou tard », le dirigeant russe a conclu qu'une issue à cette situation serait certainement trouvée.

    Hier, l'agence de notation Moody's a amélioré la perspective des notes souveraines de la Russie. Moody's a relevé à stable, contre négative jusqu'alors, la note de la dette, en l'expliquant par une stabilisation de la situation financière dans le pays. Selon les expert de Moody's, les risques négatifs pour la Russie ont baissé jusqu'au niveau correspondant à stable.

    En janvier, Moody's a déclaré que l'économie russe connaîtrait en 2017 une croissance économique malgré l'influence des sanctions antirusses.

    Auparavant, l'agence Bloomberg a déclaré que cette année, l'économie russe évoluerait dans le vert sur fond de renforcement du marché des matières premières et d'amélioration du climat d'investissement. Selon Bloomberg, une croissance du PIB russe de 1,1 % aura lieu en 2017, et en 2018 ce chiffre s'élèvera à 1,5 %.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Le G7 appelle l’Ukraine à lever le blocus du Donbass
    L’état d’urgence énergétique introduit en Ukraine à cause de la pénurie de charbon
    Nouveau pas du Parlement européen vers la levée des visas pour l'Ukraine
    «Je ne veux pas tuer 10 millions de personnes»: Trump dit qu'il pourrait gagner la guerre en Afghanistan en une semaine
    Tags:
    économie, Vladimir Poutine, Vladimir Groïsman, Moscou, Russie, Kiev, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik