Economie
URL courte
31355
S'abonner

Vladimir Poutine promet de poursuivre les livraisons de moteurs de fusées russes aux États-Unis qui en ont besoin pour, notamment, lancer des vaisseaux spatiaux vers la Station spatiale internationale (ISS). Selon lui, Moscou n’avance jamais dans une direction qui nuit à ses intérêts économiques.

La Russie n'arrêtera pas les livraisons de moteurs pour les vaisseaux spatiaux américains en tant que mesure de rétorsion en réponse aux sanctions économiques antirusses imposées par Washington, a déclaré jeudi le président russe Vladimir Poutine lors du Forum arctique à Arkhangelsk.

Selon lui, la livraison de moteurs profite tant à la Russie qu'aux États-Unis.

Les autorités russes « n'entreprennent jamais de démarches qui nuisent aux activités commerciales et entravent les relations internationales », a-t-il souligné.

Les sanctions antirusses imposées par l'administration américaine précédente nuisent, elles, à l'économie et au peuple des États-Unis, a ajouté le président. Le fait que l'administration Obama ait contraint l'Europe à faire de même se retourne contre l'économie européenne et entraîne une perte d'emplois massive.

En raison des restrictions concernant la coopération militaro-technique avec la Russie imposées par le Congrès américain en 2014, les États-Unis envisagent de renoncer, d'ici à 2019, à l'acquisition de propulseurs de fusées russes RD-180, utilisés pour le lanceur américain Atlas 5 de United Launch Allianсе (ULA). Les livraisons de RD-181, dont sont équipés les nouveaux lanceurs Antares à destination de l'ISS, ne s'effectuent que dans le domaine civil.

En juin 2015, le Pentagone a lancé un appel d'offres pour la création d'un équivalent américain aux RD-180.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Le Pentagone met en garde contre l'abandon des moteurs de fusée russes
Renoncer aux moteurs de fusée russes, un pari risqué pour les USA
La Russie continuera de livrer ses moteurs de fusées aux USA
Les moteurs de fusée russes indispensables pour les USA
Tags:
moteurs de fusées, sanctions, RD-180 (moteur à réaction), Vladimir Poutine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook