Ecoutez Radio Sputnik
    Le président russe Vladimir Poutine et son homologue chinoise Xi Jinping

    Nouvelle route de la soie: la Russie soutiendra le projet chinois

    © REUTERS / Sergei Chirikov/Pool
    Economie
    URL courte
    16500

    Lors de ses négociations avec le Président chinois Xi Jinping, Vladimir Poutine a indiqué que la Russie était très intéressée par l’initiative chinoise de Nouvelle route de la soie, et a promis un soutien particulier à ce projet de grande envergure.

    À l’issue d’entretiens avec son homologue chinois à Moscou, Vladimir Poutine a déclaré que Moscou soutiendrait le projet chinois «Une Ceinture, une Route».

    «Nous voyons un grand potentiel dans l'utilisation conjointe de la route maritime du nord, du Transsibérien et de la Magistrale Baïkal-Amour. Cela concorde dans une grande mesure avec l'initiative des partenaires chinois qui a été discutée récemment lors d'un forum en Chine, une Ceinture et une Route. L'initiative du dirigeant chinois mérite une attention particulière et sera fortement soutenue par la Russie», a déclaré M.Poutine après des entretiens avec son homologue chinois chinois Xi Jinping.

    Le projet logistique «Une Ceinture, une Route», connu également comme la Nouvelle route de la soie, a été initié par le président chinois Xi Jinping et prévoit de connecter les pays de l’Eurasie via une liaison ferroviaire et maritime. 

    Le Président russe a exprimé sa confiance dans le fait que les projets à grande échelle de ce type impulseraient le commerce, l’emploi, la production, ainsi que le développement des régions russes et chinoises.

    Les 3 et 4 juillet, Xi Jinping réalise une visite d'État à Moscou, à l'issue de laquelle la Russie et la Chine envisagent de signer 40 accords bilatéraux, notamment dans les domaines du commerce, de l'énergie et de l'éducation. Les sociétés des deux pays concluront plusieurs dizaines de contrats pour un montant estimé à plus de 10 milliards de dollars. De plus, les deux parties signeront une déclaration commune sur l'approfondissement de leurs relations, de leur partenariat global et de leur coopération stratégique. Ils devraient également confirmer le plan d'action sur la réalisation du Traité de bon voisinage, d'amitié et de coopération 2017-2020.


    Lire aussi:

    Nouvelle route de la soie: l'Inde boude le forum chinois
    La nouvelle Route de la soie, la multipolarité économique en marche
    Le symbole des liens internationaux «c’est le thé, pas la soie», estime Lagarde
    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Tags:
    coopération, économie, Nouvelle route de la soie, Eurasie, Chine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik