Economie
URL courte
4393
S'abonner

Dans un contexte de tensions géopolitiques entourant la péninsule de Corée, les acteurs du marché investissent dans un des actifs les plus sûrs, à savoir l'or.

Dans le contexte de tensions géopolitiques croissantes autour de la Corée du Nord, le prix de l'or poursuit sa consolidation ce jeudi soir, témoignent les statistiques boursières.

À 18h42, heure de Paris, les contrats à terme sur l'or pour livraison en décembre ont augmenté de 11,3 dollars (soit de 0,89%) pour atteindre 1.290,61 dollars par once troy, à l'issue des négociations sur le COMEX. Pour leur part, les contrats à terme sur l'argent pour livraison en septembre se vendent à 17,04 dollars par once, soit une hausse de 1,1%.

Pyongyang a déclaré jeudi que le Président Donald Trump, qui avait promis le «feu et la colère» à la Corée du Nord, avait «perdu la raison», et a présenté un plan détaillé pour tirer des missiles vers le territoire non-incorporé américain de l'île de Guam, dans le Pacifique.

Dans ce contexte international, le prix d'or pourrait prochainement passer la barre des 1.300 dollars par once, estime Edward Meir, analyste à INTL FCStone, cité par Reuters.

Rappelons que les tensions géopolitiques augmentent traditionnellement la demande sur les actifs sûrs, dont l'or.

Lire aussi:

La Russie espère que les USA ne provoqueront pas la Corée du Nord
60% des Américains considèrent la Corée du Nord comme la menace numéro un
La Corée du Nord menace d'attaquer aux missiles les bases US de Guam
La Corée du Nord aurait conçu une ogive nucléaire pour ses missiles
Trump promet «le feu et la colère» à la Corée du Nord si elle menace les USA
Tags:
prix, or, COMEX (New York Commodities Exchange), Corée du Nord, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook