Ecoutez Radio Sputnik
    Le milliardaire américain George Soros

    Même le risque de perdre des milliards n’arrête pas Soros de parier contre l’économie US

    © REUTERS / Luke MacGregor
    Economie
    URL courte
    522058
    S'abonner

    Des documents déposés auprès des autorités de réglementation américaines montrent que George Soros ne cesse d’investir dans des options qui ne lui rapporteront que si le marché boursier américain chute sévèrement.

    Le fonds d'investissement créé par le milliardaire américain George Soros, Soros Fund Management, détient des options de vente de PowerShares QQQ Trust, SPDR S & P 500 ETF et iShares Russell 2000 ETF depuis le 30 juin, selon les documents des autorités de réglementation américains.

    La valeur de chacun de ces fonds suit celle d’un large indice boursier américain. Le pari est évalué de 1,8 milliard de dollars (1,52 milliard d’euros). Soros ne tirera profit de son investissement que si le marché boursier s’effondre.

    Michael Vachon, le porte-parole de Soros Fund Management, a déclaré que sa société ne commenterait pas la divulgation de ces documents.

    En janvier, le milliardaire a déclaré qu’«il est impossible de prédire» les actions du président américain Donald Trump, mais qu’il était néanmoins sûr que le marché s’orienterait à la baisse.

    Peu après les élections présidentielles, M.Soros a perdu plus d’un milliard de dollars (847 millions d’euros) après avoir pris une position courte sur le marché. Alors qu’il avait qualifié Donald Trump de «dictateur potentiel» et avait prédit l’incertitude et des liquidations après sa victoire, les marchés, au contraire, se sont redressés.

    Lire aussi:

    Israël accuse George Soros d'activité subversive contre l'État juif
    Soros et Omidyar investissent 500.000 $ dans la guerre aux fake news
    Un mercenaire accuse George Soros d’avoir voulu renverser le régime équato-guinéen
    Fondation Soros: spéculations de plusieurs milliards et vente libre de stupéfiants
    Fondations de Soros: le régime sans visa entre l’Ukraine et l’UE peut être annulé
    Tags:
    finances, économie, George Soros, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik