Economie
URL courte
IXe sommet des BRICS à Xiamen (13)
4181
S'abonner

Réunis en Chine, les chefs d’État de cinq puissances émergentes qui représentent 40% de la population mondiale se pencheront sur le projet de création de leur propre monnaie cryptographique.

Bientôt un nouveau concurrent au Bitcoin? En contrepoids aux monnaies virtuelles déjà existantes, les BRICS pensent lancer leur propre monnaie numérique, a fait savoir ce lundi le président du Fonds russe des investissements directs (RDIF), Kirill Dmitriev.

«La perspective de création d'une monnaie numérique des BRICS, en tant qu'alternative aux autres moyens de paiement, sera probablement discutée au sein du BRICS Business Council», a-t-il indiqué ce lundi.

Selon le responsable, les échanges entre les pays au sein de l'organisation s'effectuent actuellement en monnaies nationales. «Cependant, les cybermonnaies sont de plus en plus discutées en tant que possible mécanisme de paiement», explique-t-il.

«Elle peut être demandée pour certaines transactions et constituera une bonne alternative au dollar ainsi qu'à d'autres moyens de paiement», a poursuivi M. Dmitriev.

La ville chinoise de Xiamen, située dans la province du Fujian, accueille actuellement le neuvième sommet des BRICS. Les cinq pays des BRICS, à savoir le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud, représentent environ 42,58% de la population de la planète. En 15 ans d'existence, les échanges entre les pays des BRICS sont passés de 3 à 70 milliards de dollars.

Dossier:
IXe sommet des BRICS à Xiamen (13)

Lire aussi:

Une rencontre entre Parly et son homologue britannique aurait été annulée sur fond de crise des sous-marins
Un homme frappé au sol par un policier lors d'une intervention en Seine-Saint-Denis, ouverture d'une enquête - vidéo
La lettre envoyée par Darmanin à la maison d’édition Nawa
Des F-35 au lieu des Rafale pour la Suisse: Paris dément avoir annulé la visite du Président helvète
Tags:
Chine, BRICS, cryptomonnaie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook