Economie
URL courte
4281
S'abonner

La période de croissance régénératrice de l’économie russe est quasiment terminée. Même si sa vitesse n’est pas très élevée, elle est déjà proche de la vitesse optimale potentiellement atteignable au vu de la structure actuelle de l’économie, a déclaré la présidente de la Banque centrale russe, Elvira Nabioullina.

La présidente de la Banque centrale russe, Elvira Nabioullina, a présenté ses appréciations de l'évolution de l'économie russe lors de son discours à la Douma d'État (chambre basse du Parlement russe).

«L'économie est en croissance même si sa vitesse n'est pas très élevée. Selon nos estimations, la croissance se poursuit avec une vitesse proche de la vitesse optimale potentiellement atteignable au vu de la structure actuelle de l'économie et de la capacité de production», a annoncé Mme. Nabioullina.

D'après la présidente de la Banque centrale, la croissance du PIB sera d'environ 1,8% cette année.

«D'un côté, c'est un fait très positif qui signifie que l'économie s'est rétablie plus vite que beaucoup ne l'attendaient. D'un autre côté, cela signifie que la période de croissance régénératrice est quasiment terminée. Selon nos estimations, nous avons rattrapé 95% de la chute économique qui avait eu lieu depuis 2015», a expliqué Mme. Nabioullina, soulignant qu'avant la fin de l'année, toute la récession pourrait déjà être reconstituée.

En octobre, Vladimir Poutine a annoncé lors du forum d'investissement «La Russie appelle» que la stagnation en Russie avait pris fin et que l'économie russe affichait une reprise stable.

Il a ajouté qu'en trois trimestres de 2017 la production industrielle en Russie a augmenté de 1,8% et que le PIB accusait une croissance depuis quatre trimestres d'affilée. Vladimir Poutine a signalé que les industries automobile, pharmaceutique, chimique et alimentaire, ainsi que la production d'équipements électriques affichaient une croissance particulière.

Lire aussi:

«Il y a un risque de guerre civile» en France, prévient l'ancien chef d'État-Major des armées Pierre de Villiers
Ces pays considérés par Vladimir Poutine comme les futures superpuissances mondiales
Une enseignante estime que Samuel Paty a «provoqué» l’acte terroriste
La nouvelle carte du couvre-feu en France publiée par les autorités
Tags:
taux de croissance, croissance économique, PIB, argent, économie, Banque centrale de Russie (BCR), Vladimir Poutine, Elvira Nabioullina, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook