Ecoutez Radio Sputnik
    Bitcoin

    Pour la première fois, le Bitcoin commence l’année à la baisse

    © REUTERS / Dado Ruvic/Illustration
    Economie
    URL courte
    2120

    Si le début de l’année dernière était caractérisé par une hausse du Bitcoin, ce 1er janvier la monnaie virtuelle, est en chute, pour la première fois depuis sa date de création en 2009.

    Le Bitcoin, la monnaie virtuelle la plus populaire au monde, enregistre une dynamique négative en ce début d'année, selon les informations des bourses. Elle a ainsi commencé l'année pour la première fois depuis 2015.

    Vers 07H20 GMT, le Bitcoin s'échangeait contre environ 13.500 dollars, chutant ainsi de plus de 3%, selon le portail CoinMarketCap. Le cours de la crypto-monnaie a chuté de 4,43%,à 13.220 dollars sur la plateforme Bitfinex, la plus grande plateforme d'échange de monnaies numériques au monde, de 0,97%, à 13.350 dollars, sur la plateforme de trading Gobal Digital Asset Exchange (GDAX) et de 0,71%, à 13.320 dollars, sur la portail Coindesk.

    À la différence de cette année, le 1er janvier 2017 le cours du Bitcoin était en hausse, s'échangeant à 998 dollars.

    La plus célèbre des crypto-monnaies fait actuellement l'objet d'une intense spéculation qui rend son cours très volatile. Le Bitcoin a vu sa valeur multipliée par 20 depuis le début de l'année, passant de moins de 1.000 dollars à quelque 20.000 dollars le 17 décembre. Pourtant, après ce record, le Bitcoin a chuté à 11.000 dollars le 22 décembre. Fin décembre, la monnaie virtuelle s'échangeait à environ 14.800 dollars.

    La capitalisation du marché des crypto-monnaies s'élève à 627,88 milliards de dollars. Le Bitcoin en représente plus d'un tiers.

    Sans existence physique, le Bitcoin, lancé en 2009, s'appuie sur un système de paiement de pair-à-pair basé sur la technologie dite «blockchain» ou «chaîne de blocs». Il s'échange sur des plateformes spécifiques sur internet et n'a pas de cours légal.

    Il n'est régi ni par une banque centrale ni par un gouvernement mais par une vaste communauté d'internautes et est accepté dans un nombre grandissant de transactions (restaurants, immobilier, etc.). Mais cette monnaie cryptographique provoque de nombreuses critiques, notamment d'institutions financières telles les banques ou de gouvernements qui ne peuvent la contrôler.

    Lire aussi:

    La baisse du Bitcoin toujours en cours
    Renaître de ses cendres tel le phénix: le Bitcoin se refait une santé
    Bitcoin toujours en baisse: la barre de 10.000 USD se rapproche à grands pas?
    Tags:
    cryptomonnaie, blockchain, Bitcoin
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik