Ecoutez Radio Sputnik
    Lingots d'or

    Pourquoi vaut-il mieux acheter de l’or aujourd'hui?

    CC0 / pixabay/PublicDomainPictures
    Economie
    URL courte
    5191

    Selon les prévisions de certains analystes, le prix de l’or serait sur le point de s’envoler. Ce métal a toutes les chances de devenir encore plus précieux en 2018, d’après le journal Vesti.Finance.

     Il est probable que le prix de l’once de métal jaune grimpe jusqu’à 1.600 dollars, voire plus, en 2018, affirme le journal en ligne russe Vesti.Finance.

    Le prix de l’or est assez difficile à pronostiquer puisque l’offre et la demande de l’or physique ne se répercutent pas toujours sur l’évolution de son cours. Cela s’explique surtout par le fait que les contrats à terme (futures) sur l’or font partie des contrats papier et que le prix y est fixé par les spéculateurs. Toutefois, il est possible de faire des prévisions en procédant à une analyse technique.

    L’an dernier, le métal jaune a grimpé d’environ 8,6% après trois années consécutives de baisse. Ce retournement de tendance permet d’espérer que l’or va maintenir sa trajectoire haussière en 2018.

    Comment la Russie stocke ses réserves d'or
    © Sputnik . Олег Ласточкин
    En plus, au cours des cinq dernières années, la corrélation (négative) entre l'or et la paire dollar américain/yen (USD/JPY) a augmenté pour atteindre des niveaux records. L’or coulait quand on assistait à la hausse de l’USD/JPY et vice versa. En 2011, l’or avait affiché une hausse vertigineuse après avoir atteint le niveau de 1.350 dollars. Les années suivantes se sont produites plusieurs chutes du prix de l’or après que cette matière première est passée sous ce seuil psychologique.

    D’après le journal, si le métal jaune grève prochainement le plafond des 1.350 dollars, on peut s’attendre à une brusque montée des prix, d’autant plus que la tendance à la baisse à déjà été inversée.

    Si ces prévisions se confirment, on pourrait également compter sur la hausse des autres métaux précieux, notamment du platine et du palladium, son métal frère.

    Ces attentes reposent sur des facteurs fondamentaux, affirme le journal. Le principal moteur de la demande pourrait être le marché de l’automobile chinois. La Chine, qui représente déjà le plus gros débouché de l’or, a également besoin de platine ou de palladium  pour fabriquer des pots catalytiques pour ses moteurs diesel dans le cadre d’un programme de lutte contre la pollution de l’air. Ces métaux rares provoquent les réactions chimiques permettant de réduire significativement les émissions de gaz d’échappement.

    Les spéculateurs misent actuellement sur une hausse du platine. Les fonds spéculatifs ont relevé les prix des contrats à terme sur le platine au plus haut niveau en quatre mois. Le platine grimpe aussi grâce à la faiblesse du dollar américain. D’ailleurs, la situation sur le marché des devises peut changer ce qui influera sur le marché des métaux.

    Lire aussi:

    Une demande d’or plus élevée mettra-t-elle fin à l’hégémonie du dollar?
    Frappe US en Syrie: le prix de l’or en hausse, les réserves russes d’or augmentent
    Pourquoi la demande mondiale d'or est à son plus bas depuis huit ans
    Tags:
    yen, contrats à terme, palladium, platine, dollar US, or, économie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik