Ecoutez Radio Sputnik
    Bitcoin

    Et les cryptomillionaires version Forbes sont…

    © Sputnik . Vladimir Astapkovich
    Economie
    URL courte
    108
    S'abonner

    L’incroyable expansion du marché des cryptomonnaies a entraîné l’apparition des premiers cryptomillionnaires. C’est pour cette raison que Forbes a décidé de publier une liste des hommes les plus riches du monde en cryptomonnaie. En outre, selon le rédacteur en chef du magazine, «des fortunes aussi importantes ne doivent pas rester dans l’ombre».

    Le magazine Forbes a fait la liste des 19 personnes les plus riches du monde en cryptomonnaies. Néanmoins, tout en évaluant la fortune des hommes présents dans ce classement, le magazine n'a pas révélé les montants exacts des sommes possédées, ce qui est expliqué par la volatilité du marché des monnaies virtuelles.

    Dans la liste figurent notamment l'un des cofondateurs d'Ethereum Anthony Di Iorio, le fondateur de Coinbase Brian Armstrong, les jumeaux Cameron et Tyler Winklevoss qui ont à l'époque investi massivement dans les bitcoins, Valery Vavilov, le directeur général de bitflury, une compagnie qui mine du bitcoin.

    La première place du classement est occupée par le patron de Ripple Chris Larsen, dont la fortune est évaluée entre 7,5 et 8 milliards de dollars. Il a publiquement déclaré détenir 5,2 milliards de XRP, la cryptomonnaie émise par Ripple. Il possède également d'importantes parts dans cette entreprise. Il est virtuellement devenu le 5e homme le plus riche du monde début janvier lors du pic du XRP.

    Pour réaliser ce classement, Forbes explique avoir principalement retenu les avoirs en cryptomonnaies revendiqués ou traçables, ainsi que les profits réalisés par les plateformes d'échange quand il s'agit de personnes impliquées dans ce business, indique Photo.capital.fr.

    Le magazine concède ne pas pouvoir être parfaitement exhaustif, mais compare son travail à celui réalisé en 1982 lors de la publication du tout premier classement des fortunes américaines:

    «À cette époque-là, plusieurs disaient que nous ne pouvions pas et ne devrions pas le publier [le classement]. Cependant, nous avons agi autrement, étant convaincus que nous avions rendu le monde meilleur».

    Comme l'a indiqué le rédacteur en chef de Forbes, Randall Lane, «des fortunes aussi importantes ne doivent pas rester dans l'ombre».

    Tags:
    cryptomonnaie, Forbes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik