Ecoutez Radio Sputnik
    Turkish Stream

    Gazprom révise l'estimation du coût du gazoduc Turkish Stream à la hausse

    © Sputnik . Sergey Guneev
    Economie
    URL courte
    Gazoduc Turkish Stream (57)
    0 161

    Gazprom a annoncé une révision à la hausse d’environ 15 % de ses estimations du coût de la construction du gazoduc Turkish Stream, qu’elle prendra intégralement à sa charge. Un refinancement par émission d’obligations est déjà prévu, selon le vice-président du conseil d’administration de la société, Andreï Krouglov.

    Selon le géant gazier russe Gazprom, le coût de la construction du gazoduc Turkish Stream sera plus élevé que prévu.

    «Nous avions initialement dit que le coût de la réalisation du projet s'élèverait environ à 6 milliards [d'euros — ndlr]. Nous estimons aujourd'hui qu'il atteindra environ 7 milliards [d'euros — ndlr]».

    Le projet sera entièrement financé par Gazprom puis refinancé par l'émission d'un emprunt obligataire, un schéma déjà mis en application pour la construction de la première conduite du Nord Stream. Selon le vice-président du conseil d'administration de Gazprom Andrei Kruglov, cette solution s'impose parce qu'il n'a pas été possible d'attirer des banques étrangères.

    La construction du Turkish Stream sur le territoire de l'UE se fera dans le plein respect des règles de la Commission européenne, a annoncé le vice-président du directoire de Gazprom, Alexander Medvedev, lors de la journée des investisseurs dans l'entreprise.

    En même temps, les dirigeants de Gazprom ont refusé de commenter le tracé de la construction.

    «Quant aux perspectives et à la direction des approvisionnements, comme cela a été mentionné dans le rapport, la première conduite transportera du gaz en Turquie et la deuxième jusqu'aux pays d'Europe du Sud et du Sud-Est. Nous n'allons pas commenter cette question de manière plus détaillée», a déclaré Kirill Polous, chef du département pour les programmes de développement à long terme de Gazprom.

    Le projet de gazoduc Turkish Stream prévoit la construction de deux conduites d'une capacité de 15,75 milliards de m3 chacune. Une conduite transportera du gaz jusqu'en Turquie à partir de mars 2018 tandis que l'autre alimentera l'Europe du Sud et du Sud-Est dès 2019. La partie sous-marine du pipeline sera longue d'environ 910 km. Le coût du projet était initialement évalué à 11,4 milliards d'euros. L'opérateur de la construction est South Stream Transport.

    La Russie et la Turquie ont décidé de construire le gazoduc Turkish Stream après que Moscou a abandonné le projet South Stream qui suscitait l'hostilité de l'Union européenne. Toutefois, la réalisation du projet a été suspendue en 2015 en raison d'une crise dans les relations bilatérales entre Moscou et Ankara. Le 10 octobre 2016, après l'amélioration des relations entre les deux pays, Moscou et Ankara ont signé un mémorandum en vue de relancer ce projet.    

    Dossier:
    Gazoduc Turkish Stream (57)

    Lire aussi:

    Turkish Stream: Gazprom entame la construction du gazoduc
    Gazprom est sur le point de démarrer la construction du segment maritime du Turkish Stream
    Turkish Stream: 170 km du gazoduc déjà construits par Gazprom
    Tags:
    gazoduc, Gazprom, Ankara, Moscou
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik